dimanche 13 janvier 2019

Eden : Peinture de Gregauryc pour Burn Out



Bon, à moins de tomber ici complètement par hasard, vous savez que j'adore Eden, que j'ai créé un supplément officiel pour ce jeu et que pendant l'aventure j'ai été rejoint par mon ami Gregauryc qui a notamment mis en forme tous ce que j'avais écrit.
Et durant le financement de ce jeu donc, un des bonus était de débloquer des têtes de personnes réelles comme bitz, y a par exemple M. Phal et M. Guillaume de Tric-Trac, y a ma tronche qui a déjà donné lieu à un article et à un concours, et donc y a la tronche de Gregauryc. Du coup, obligé de me faire une fig avec, parce que c'est juste trop marrant.

Bon, donc Gregauryc c'est un copain de pitous, qui tient un blog et aussi une chaîne Youtube :



Pour les fainéants, les pressés et les gens sans réseau suffisant, Gregauryc c'est le zozo à droite de la photo de Du peint et des jeux.



Du peint et des jeux est un collectif strasbourgeois qui anime une chaîne Youtube et un blog. Non, Gregauryc ne dort pas si vous vous posez la question. Pourquoi ? Parce que c'est un robot. Voilà pourquoi.


Gregauryc, c'est donc un grand bonhomme avec une grosse barbe.

Non, pas le Père Noël !

Et j'ai su dès l'annonce de sa tête dans le bitz que je ferai une fig de lui. Oui mais voilà, quoi ?
J'ai hésité vraiment longtemps, parce que de base j'en aurais fait un Askari. C'est ma faction préférée, et pour qu'il y ait de fortes chances que je le joue il fallait en faire un Askari. Mais Gregauryc et moi avons le Convoi en commun dans Eden et sa tronche irait assez bien sur un convoyeur. D'un autre côté, sa faction à lui, c'est l'ISC. Il n'a pas trop une tête de drone d'acier, mais j'étais quand même tenté de faire un truc sur ce thème, peut-être un humain de l'ISC. On sait qu'il y en a, le seul représenté à ce jour étant le Dr Ito.

J'ai changé cinquante fois de nuances de violet d'avis et je suis finalement retombé sur mon premier choix : je veux jouer mon pote, donc je le fais de la faction que je joue le plus. Une fois ça décidé, y a plus qu'à !

Sous cette tête, il fallait un corps. Je me suis simplement dirigé vers la boite Mutants of Eden, où j'ai pioché le corps le plus grand.

Concept de Mutant of Eden - Happy Games Factory


J'adore ce concept, mais je voulais le personnaliser un peu. C'est d'ailleurs tout l'intérêt des Gangs of Eden et Mutants of Eden, on a des combattants multi-parts et les règles pour jouer un peu ce qu'on veut.
J'ai donc commencé par retirer le tibia additionnel de la jambe gauche. J'ai évidemment ajouté la tête de Gregauryc, mais j'ai fortement rallongé sa barbe qui déborde maintenant largement sur son poitrail. J'ai aussi trouvé là l'occasion d'utiliser deux rabiots qui me plaisaient beaucoup : tout d'abord la tronçonneuse d'Otto, très massive. Avoir une si grande figurine permettait de l'utiliser, et ça donne un côté bien agressif à la figurine malgré sa pose assez statique. Un peu la force tranquille quoi.
Et puis, afin de donner un côté malsain j'ai greffé un bras gauche muté terminé par trois grosses griffes, et j'ai révélé ce qui se cache sous la barbe de Gregauryc.

Le vrai Gregauryc est un être rabougri, malin mais malingre, parasitant les corps de créatures plus puissantes et plus robustes lui permettant d'assurer sa survie sur les terres hostiles d'Eden.

Où l'on découvre la vrai nature de Gregauryc, cajolant sa tronçonneuse.


Le schéma est maintenant connu, peau verte avec des veines et mutations roses, étoffes violettes, et divers métaux colorés et/ou rouillés. A noter qu'à titre expérimental, j'ai voulu tester la rouille GW Ryza Rust - parce que le revendeur local est un copain notamment.
C'est un "Dry" donc en théorie prévu pour brosser à sec je suppose. Moi je l'ai utilisé en lavis, ça fonctionne plutôt bien pour ce que je voulais faire, je retenterai l'utilisation sur d'autres figurines voire sur des décors pour voir ce que ça donne sur de grandes surfaces. Bon, j'ai quand même fini avec le lavis Light Rust d'Ammo of Mig que j'adore.
J'ai aussi repris le rouge ombré au bleu très foncé que j'avais testé sur le bouclier de Brutal pour la tronçonneuse.




Pour le fût dans son dos, après avoir vu une pièce de métal rouillé dans ces couleurs j'ai teinté une base métallique de bleu, puis y ai ajouté de la rouille. L'intérêt étant ici d'obtenir quelque chose de graphique puisque le bleu et l'orange sont complémentaires, mais qui soit en même temps possible. Comme quoi c'est toujours bien d'observer le monde qui nous entoure. A l'occasion, je ferai un article avec des inspirations pour le weathering.

Rambarde rouillée observée dans la rue.




Evidemment, il faut aussi des règles pour le jouer. Dans Eden classique, je pense qu'il peut passer sans soucis en tant que Guerrier Askari. Pour Burn Out, il suffit de lui créer un profil avec les règles de Mutants of Eden, comme je l'avais expliqué dans cet article.

J'avais envie d'en faire un profil assez cher parce que j'aime le jeu à peu de combattants, mais pas trop non plus parce que j'espère bien qu'il survive et progresse et son coût va forcément monter. Du coup, trente points me semblaient un bon compromis. Gregauryc serait donc un Régulier (25 points) avec un emplacement supplémentaire à 5 points.

Vu la stature du bonhomme (le vrai comme la fig) je le vois pas spécialement en petit harceleur ou en coureur. Restait le choix d'en faire un tapeur, ou un tank, et comme j'ai pas su me décider j'ai fait entre les deux. Je suis parti du profil solide des Seif Nedji, à qui j'ai donné des capacités offensives, à commencer par un CBT+1. Ce qui me donne un gars à VIG 5 et CBT 5, c'est déjà pas mal. J'aurais pu lui ajouter un équipement pour représenter sa tronçonneuse, mais je trouvais plus intéressant de lui donner la capacité Torture qui représente la violence de l'arme. Et puis espérons que d'avoir mis la tronçonneuse sur la figurine me portera chance lors des fouilles de caisses ! Pour le dernier emplacement j'ai ajouté Écrasement parce que visuellement ça colle avec sa stature, et c'est une capacité très intéressante en jeu.
Restaient les améliorations spécifiques à la faction Askari, j'ai choisi PHY 2 et AVA 1.

Et pour finir, il lui fallait un nom. J'ai choisi de l'appeler Sakhra, qui veut dire "rocher" en arabe.


Sakhra - 30 points, socle de 40 mm
Seif Nedji Régulier

Tête : OOOoo PSI 2/1
Bras : OOOoo CBT 5/4
Torse : OOOOoo VIG 5/3
Jambes : OOOoo RAP 4/3

Torture, Écrasement, et CBT +1 inclus dans le profil.
Améliorations : PHY 2, AVA 1


Et le voici à côté de mon propre avatar, les deux larrons côte à côte :

Et c'est là qu'on voit comme il est grand l'animal, surtout que 
Daghir est sur un ponton lui, alors que Sakhra a les pieds dans l'eau.


D'ailleurs, si pour Eden classique je joue Daghir avec le profil de Fahim, je lui ai également créé un profil pour Burn Out :

Daghir - 35 points, socle de 30 mm
Shamchir Vétéran

Tête : OOOoo PSI 8/7
Bras : OOOOoo CBT 5/3
Torse : OOOoo VIG 4/3
Jambes : OOOoo RAP 6/4

Inébranlable, Enchaînement, et RAP+2 inclus dans le profil.
Compétence de Janissaire : Conversion métabolique
Améliorations : PHY1, MEN2, AVA1


La suite est déjà en route puisque les trois autres mutants de la boîte sont montés, la peinture ne saurait tarder, même si un autre projet est passé devant : HGF lance un CDA sur sa page FB (n'hésitez pas à nous rejoindre), alors je tente de peindre les trois Krampus, l'exclu de Noël de l'an dernier dont j'avais créé les règles et le mode Legends (avec l'aide de Gregauryc d'ailleurs), et que je n'avais pas eu le temps de peindre.


Le projet en cours: les trois Krampus.

vendredi 21 décembre 2018

Aglagla : Snowmen Kill Team



Brrrr... On aura eu une belle arrière saison, après un été (très) (trop) chaud, mais ça y est l'hiver est là. Et comme tous les ans depuis quelques années, pour l'occasion Happy Games Factory sort une exclu de Noël.

On a déjà eu par le passé Noellyn, la femme de Klaus qui est le Père Noël sur Eden. Noellyn est un CNJ assez balaise et est aussi accompagnée d'une mission multijoueurs que j'avais créée spécialement pour l'occasion.

Noellyn, la délicate épouse de Klaus...


On a ensuite eu Klaus lui-même dans sa seconde incarnation, qui était sorti en mode Legends accompagné par ses lutins. Pour ceux qui ne connaîtraient pas le mode Legends, celui-ci a été créé par votre serviteur à l'occasion de la sortie de la Blue Fusetsu.

La Blue Fusetsu, le premier personnage légendaire d'Eden.


Il s'agit d'un mode de jeu pour deux à cinq joueurs, où un joueur incarnant une créature légendaire dotée de puissants pouvoirs affronte tous les autres joueurs, un peu en mode Boss de fin.

Klaus et ses lutins, prêts à distribuer des cadeaux.


L'année dernière, on avait eu encore plus méchant que Klaus (si si c'est possible) avec Krampus, lui aussi doté d'un mode légendaire que j'avais créé. Il était représenté en trois incarnations puisque Krampus grandit dans le jeu à mesure qu'il se nourrit de violence. Il était aussi accompagné d'un set de CNJ spécialement créés, dont les profils délirants avaient été créés par Gregauryc. Bon là pour le coup, avec l'année bien chargée que j'ai eue, rien de tout ça n'est peint... mais je vais me rattraper !

Le bébé Krampus, il est tout mignon non ?


Et puis les enfants ça grandit...

... et parfois ça tourne mal !


"Bon Minus t'es gentil, mais y a rien de neuf sous le sapin là (clin d'oeil clin d'oeil). "
Mais j'y viens, j'y viens.

Cette année, donc, on a droit à une Kill-Team, rien que ça. Mais pas de Space Marines ici, en l'occurrence on a une équipe de bonshommes de neige tueurs. C'est débile. Complètement. J'adore.



Bon point, me suis-je dit en voyant la boîte, les bonshommes de neige ça va aller vite à peindre. Et je ne me suis point fourvoyé. Même si y a eu un peu de flottement au moment de faire les socles enneigés étant donné que je n'avais jamais tenté, j'ai peint toute l'équipe en deux soirées.

J'ai d'abord joué avec trois bombes, du bleu d'abord, un gris bleu moyen ensuite et pour finir un gris bleu très clair appelé très à propos "iceberg".
Voici les bombes en question :



Le bleu vient de chez Action, les deux autres de Centrakor, dans les deux cas elles coûtent environ 3 euros. J'en ai pris de tout un tas de couleurs pour mes décors à la base, mais ici l'occasion était trop belle pour ne pas tester.
Donc en premier lieu, j'ai tout sous-couché en bleu. Ensuite je suis venu passer le ciel plombé à 45°, et pour finir le banquise en zénithal. Simple, rapide, et avec ça j'avais une bonne base pour travailler.

Pour la suite j'ai sorti les pinceaux et éclairci tout ça au blanc, avant de venir peindre les détails.
Je n'aimais pas les armes métalliques, alors j'ai choisi de les peindre comme s'il s'agissait de glace plutôt, cela me semblait plus approprié. J'ai aussi utilisé deux couleurs différentes pour les chapeaux de John et Olaf pour les différencier plus facilement en jeu.

Les socles enneigés sont réalisés avec un mélange de peinture blanche, de bicarbonate de soude et de colle, qui donne une pâte blanche que j'ai ensuite saupoudrée de bicarbonate, comme expliqué sur cette vidéo :



Et voilà le résultat :

Ooogie et ses... copains ? Enfants ?


Et le jeu justement ? Eh bien je les ai joués hier soir sur un scénario de Burn Out contre du Joker et ça a donné une partie très tendue, pleine de rebondissements et qui a donné une égalité parfaite. En fait, ce starter reprend - avec des noms de capacités différents pour rester dans le thème - les règles du starter Nephilim. Sur le principe j'étais pas super emballé, mais en fait à jouer c'est très agréable, et comme je n'aime pas les Nephilims ça me donne une bonne alternative.

Un mode Legends est annoncé, mais comme pour une fois je n'y suis pour rien, je n'en sais pas plus pour le moment et je serai très curieux de voir ce que ça donne.


NB : en fait, si vous en doutiez, un bonhomme de neige ça n'aime pas tellement le feu...



A noter que ce starter de "chaleureux" individus accompagnait en fait le mini KS lancé par HGF pour la sortie d'une nouvelle faction, les Sagaariens.




Bon, moi j'adore leur look, je ne reviens pas sur le schéma qui est celui de mes Askaris. Et comme le gameplay est une dérivation desdits Askaris, ça devrait me plaire. Et coup de chance, HGF m'en a envoyé un starter. Les choses sont bien faites, non ?


Joyeuses fêtes à tous, et méfiez vous des silhouettes menaçantes dans le blizzard.

vendredi 14 décembre 2018

Et le gagnant est...



J'ai lancé cet été le premier concours de barbouille de mon blog, le Pimp My Minus !



Le concept était simple, Happy Games Factory a sculpté ma trogne à l'occasion de la sortie de Burn Out (jouez-y c'est bien).



Il fallait donc Pimper un Minus, soit convertir une fig avec ma tronche, soit en utilisant le bitz de HGF, soit avec une conversion.

Les tronches de Burn Out.


J'ai reçu 17 participations que vous pouvez retrouver ici, et j'ai moi-même pimpé mon moi là.

Après une longue délibération avec moi-même - je vous jure c'est dur - j'ai enfin réussi à me mettre d'accord avec moi-même et je connais le nom du grand vainqueur. Et je vais vous le livrer.
Mais pas tout de suite. Ménageons un peu le suspense. Déjà, je dois dire que j'ai aimé toutes les participations, et je tiens à remercier tous les barbouilleurs qui ont joué le jeu. Merci ! Et bravo, vous avez un Minus chez vous donc vous avez tous gagné.

Le concept a bien fait marrer ma maman et ma femme, qui ont chacune donné leur propre top 3.
Ma maman, pour commencer, a adoré les entrées de Mellal, de Mohand et surtout le clown de Peter Punk.





Ma femme elle a une préférence pour les Minus de Paps, de Kurtis et d'Adramm.





Et le gagnant alors ?
Eh bien le gagnant fait partie de la mafia bordelaise.

Et ce gagnant c'est...



Ajax, t'as plus qu'à m'envoyer un joli mail pour qu'on discute de ton prix.

Pimp my Minus c'est déjà fini.


lundi 10 décembre 2018

Eden : Peinture de Mad Dona



Lorsque le KS de Burnout a été lancé, le premier bonus était une figurine offerte si le jeu était financé le premier jour. Le seuil ayant été atteint en bien moins que ça, on a donc eu droit à une incarnation féminine de Mad Max.



A noter qu'un autre jeu d'escarmouche a un personnage spécial du nom de Mad Donna, ce qui n'est pas totalement le fruit du hasard.
Le Kickstarter a maintenant été livré il y a un bon moment, mais je n'ai pas fini de tout peindre, loin de là ! J'essaie de rattraper mon retard, et comme j'ai peint récemment Ken et Dunbar pour les artefacts de Burn Out, j'ai eu envie de continuer avec Mad Dona qui est passée devant tous les autres.

Pour une fois, je suis resté assez fidèle à l'illustration niveau couleurs, si ce n'est que j'ai substitué du violet au bleu pour les reflets de la combinaison, tout simplement parce que j'avais déjà pris le bleu pour Ken et j'avais envie de changer.





Le profil de Mad Dona n'est pas fou en soi, c'est une tireuse correcte mais sans plus. Son principal intérêt consiste en fait dans la possibilité de jouer une compo entièrement constituée de mercenaires avec elle. Et ça c'est cool. Du coup, ça m'a donné une idée de liste très subtile, sûrement pas du tout optimisée mais on s'en fiche.

Mad Dona et ses délicats amis... Ken et Brutal. Bim !

Les survivants ultimes.


Et tant que je suis là, Happy Games Factory lance une nouvelle faction pour Eden via un Kickstarter très court de seulement cinq jours. Ca se passe ici. Oh, y a aussi une exclu de Noël à chopper.

Le schéma de couleur de la nouvelle faction est très à mon goût, je me demande bien pourquoi...

mercredi 5 décembre 2018

Fury : Peinture de Fobba Bett



Fury n'est pas un jeu que je pratique souvent, mais c'est clairement l'un de ceux sur lesquels je m'éclate le plus en peinture. Y a un je ne sais quoi dans cette gamme qui me rend la barbouille agréable.
J'ai peint tous les Gobelins de la RSSG disponibles, mais aussi les mercenaires. Or, il se trouve que j'ai reçu cet été le dernier mercenaire en date. Or voilà-t-y pas que Whispe (le papa de Fury) lance un concours de peindouille sur Fury. Voilà l'excuse toute trouvée pour peindre la fig !

Mais d'abord, un peu d'histoire.

"Il est une légende qui circule parmi les esclaves Esialdesiens, une légende tenace, presque centenaire...

Une légende que même les plus grandes purges des officiers de pharaon n’ont sues faire taire. Cette légende est celle du roi des esclaves, l’incroyablement chanceux Fobba Bett. Après avoir récolté comme seul butin le casque d’un des soldats Iklesien de la noble famille des Mandalesourien, il revint seul de l’assaut côtier qui avait vu tomber ses innombrables pairs envoyés à la bataille. Même l’officier qui menait la troupe ne pût réchapper à cet événement, qui vit la chute de quelques anges face à l’écrasante domination des Républicains. Fobba indemne prit le parti de se libérer de son statut, et de vivre au gré des tempêtes de sable, aidant parfois les siens, ou louant ses services aux « à peu près » offrants. Dès lors, lorsque Fobba apparût, les opprimés et les faibles se sentirent pousser des ailes, guidés par son insolente capacité à survivre à toutes les situations... Depuis ce temps, parfois, le Fobba apparaît et disparaît, sans laisser de traces... Est-ce un titre ou un seul homme, un fantôme, personne n’ayant plus vu son visage, seul le détenteur du casque lui-même en a la certitude !"

Alors, il ressemble à quoi ce Fobba ?
Avec son nom et la photo d'introduction, vous aurez deviné l'inspiration. C'est un peu Bobba Fett, mais en chanceux... et en slip.

Concept Antoine Bruneau


La figurine est sculptée par Alskayer, qui a aussi fait Avella et les pirates Askaris pour Eden. Super taff encore une fois.

Sculpture 3D Alskayer


Les connaisseurs auront aussi reconnu l'inspiration québécoise, avec l'hilarante vidéo de la bataille de Farador ! 



Niveau peinture, je me suis basé sur cette photo de Bobba Fett. Son casque est d'un vert désaturé, avec une visière cerclée de rouge. Enfin, il y a des touches de jaune et de rouge. Je suis donc parti sur ces trois couleurs.






Et voilà le résultat.









N'hésitez pas à vous lancer dans Fury - on a toujours besoin de copains avec qui jouer - et à participer au concours de Whispe.