mardi 26 février 2019

Les Happy Factory Days troisième édition - 2 et 3 février 2019 - Episode 3 : dimanche



Episode 3 : Dimanche 3 février


Dimanche matin. Je me réveille à nouveau juste avant la sonnerie. Impecc.

Je mets mon plus beau slip, et je toque à la porte des voisins pour voir s’ils sont prêts. Tout le monde a un slip propre alors direction la salle du bas pour un petit déj’ très convivial. C’était une des parties que j’avais préféré l’année dernière, parce qu’on était un peu plus au calme que dans la salle des HFD, et du coup c’était une super occasion de discuter. L’année dernière, Burn Out venait de sortir du coup Gregauryc et moi avions eu pas mal de questions sur son développement. Cette année, ça a parlé de tout un tas de choses, on a causé illustrations et concept grâce à Ben, art et peinture au sens plus large, Eden bien sûr, le jeu en général, Star Wars, les vies des uns et des autres. Super moment encore, je ne regrette pas de les avoir saoulés pour qu’on prenne le même hôtel !

Une fois tout le monde repu, on récupère nos valises – on paie aussi, quand même – et on repart vers la salle. Exploit, on est à l’heure. Presque. Enfin je crois.


Aldhyr :
Alors là, la journée a commencé exactement comme l’année dernière. Petit déj’ à l’hotel avec la team des potes. Manquait juste Money qui avait préféré cette fois vivre une vie de Hells Angel avec sa team d’Anges. Parait qu’il a dormi sous un pont avec des chiens moisis et une bonne bouteille de piquette…
Donc encore une fois, moment super convivial à refaire le monde, à discuter du hobby, des idées et projets de chacun. C’était génial. Trop même peut être, parce qu’on est limite arrivé en retard (pour changer…) pour l’ouverture des hostilités !!


Minus :
Non si, on devait être à l’heure, Vaelys nous a pas disputés ! Héhé.

On redit bonjour à tout le monde, on claque des bises (un débat oppose d’ailleurs Aldhyr et Kalamical : la bise, sur la fesse droite ou sur la fesse gauche ?) et on est parés. Prêts à en découdre.


Aldhyr :
A peine arrivés sur place, Pierre s’avance vers nous et nous dit « On est contre vous les gars, on va vous démonter !! ». Là je tourne la tête vers son fiston Angel, qui me regarde avec le plus grand calme, impassible. Faut savoir que l’année dernière j’étais déjà tombé contre lui, et que mes talents de tacticien avaient rebondi sur son ordre vert un peu comme ces petits lapins qui croisent de façon impromptue le chemin d’un poids lourd lancé à 100km/h sur l’autoroute. Ça avait été sale, et ça avait laissé des traces. Mais là j’étais remonté à fond !! Je me l’étais prise bien profond en 2018 mais cette fois c’est moi qui avais le plot !!


Minus :
On attaque la journée en affrontant la team MAAAAAANGER. C’est l’équipe de Pierre des Dingues de jeux. Vu que Momo est paumé au fin fond de l’Amérique centrale et que Néo (fils n°1) dispute la finale, Pierre en bon leader charismatique a rassemblé autour de lui ses meilleurs éléments : Angel (fils n°2) et Morguish.
Ils jouent Khans, on n’y connaît rien – on ne connaît pas beaucoup de factions finalement, et surtout pas la nôtre – mais vu les loustics on va bien rigoler.


Quatrième ronde :
Team MAAAAAANGER - Khans

Angel joue Khojen, le plus gros des Khans. Une machine à tuer, basé sur la même figurine que Brutal. J’ai envie de jouer contre lui juste pour que Brutal puisse débattre de l’influence de la tradition orale dans la culture mongole. Khojen et ses copains devraient déboîter sans trop de soucis ma compo, mais c’est pour la beauté de l’art quoi.
Sauf que Khojen gagne des bonus si son adversaire est plus nombreux. J’ai trois figs, Aldhyr et Grognon six, autant vous dire qu’ils m’ont pas laissé jouer contre. C’est donc Aldhyr qui s’y colle.

Pierre est le Spielberg de la figurine !


Aldhyr :
Je garde des séquelles physiques de l’année dernière et je ne me suis pas entraîné de l’année mais là je le sens c’est mon jour, je suis chaud patate pour affronter du Khan. Enfin ça, c’était avant que Minus décide contre qui j’allais jouer… Grosse discussion donc avec Pierre, et là on m’annonce que je joue à nouveau contre l’ami Angel. Intérieurement je me dis « Top mon gars, cette année c’est ton année !! Ok t’as rien révisé, ok tu connais peau de zob aux Khans, mais ça va passer crème !! ». Donc on s’assoit face à face, je tente quelques blagues, et il me tend ses cartes pour me présenter sa compo… et dedans y a Khojen :

Le nouveau meilleur ami d'Aldhyr.
(peinture de Jyrio)


Alors pour celles et ceux qui ne l’auraient pas retenu, chez moi on est 6, pour mémoire.
Donc je commence par lire Khojen, et surtout sa capacité « Prédateur Sanguinaire »… Et là… Comment dire… Je me suis tout d’un coup senti comme une chèvre invitée en VIP au salon mondial annuel de la légion étrangère…

Mais pas grave, on se lance !! Minus choisit donc ma mission (cf le compte rendu du samedi et mes choix à la con…) et me tend une Protection du territoire. Angel lui m’annonce qu’il va jouer une mission secrète. Il aligne une compo toute en finesse avec donc Khojen, Kushi et le Déchiqueteur des steppes. J’ai l’avantage du nombre, mais va falloir la jouer fine avec son espèce de TGV qui du coup va avancer très très vite… Du coup, je la joue safe, j’essaye de réfléchir, je me place de façon à remplir les objo et en même temps assez loin pour faire me faire ouvrir en 2. J’étais assez fier de moi, jusqu’au moment où il a activé le gros Khojen (qu’on appellera Ducon pour cette partie hein), l’a lancé chargé comme un missile en plein centre de table, et m’a claqué un putain de Choc dans les dents…  J’avais pas retenu qu’il avait ça en magasin, même si c’est bien marqué noir sur blanc… Donc ok, tout le monde dégage, et je me retrouve avec moins de points que lui dans le rayon de ma mission… Tour 1 : dans mon cul…

Khojen se lance dans une collection de plots.


La suite de la partie a été assez tendue et technique quand même. J’arrive à tomber Ducon et à lui table raser la team au tour 5 (histoire de pas faire la même erreur que mon adversaire de la veille), et avec encore un peu de monde sur la table (Alisha et le Berserk de mémoire). A ce stade, j’étais assez confiant, jusqu’à ce qu’il me montre sa mission (que je ne connaissais pas du tout, mais ça c’est une question d’habitude, vous allez vous y faire) : MASSACRE…

Quand ça veut pas, ça veut pas… Petite défaite, mais défaite quand même. Heureusement que mes 2 coéquipiers ont été bien meilleurs que moi.


Minus : 
Du coup, moi j’affronte Morguish. Ça me fait plaisir parce que je l’ai déjà croisé quelques fois et on le voit de temps en temps sur la chaîne des Dingues de Jeux.
Morguish joue Alagh, Oyunbileg, Qutluq, Kubilaï. Un tapeur qui peut me démonter n’importe qui, une tireuse qui va me foutre la pression tout le long de la partie, un soigneur (pas bon ça) et un autre dont je n’ai aucune idée de ce à quoi il sert. Okay !

Les Sex Mercenaires face aux Khans.


Personne ne mise, et le hasard me désigne premier joueur. Je ne sais absolument pas quoi jouer. Aller taper sur du Khan est toujours compliqué, avec le risque d’en faire des monstres en les passant en état bleu, et avec un soigneur il peut y rester un moment. Je me concerte avec Aldhyr pour voir ce qu’il veut jouer, et je me dis que c’est le moment de rejouer une mission qu’on a déjà jouée (on a le droit, vu que les Mercenaires n’ont pas de mission dédiée) et je choisis de jouer Artefacts. Lui contre avec une secrète.

Je pense qu'il va me poutrer, alors je joue la sécurité. Je prends 2 Artefacts et me replie, le central avec Ken et celui de mon côté avec Brutal.

J'ai deux artefacts, personne n'est encore mort. Je vais marquer au moins vingt points.


Morguish avance pour m'agresser, et fout la pression avec sa tireuse. Odval aligne Ken et il se mange 3PC dans les bras. Ouille.

Ken se prend un gros carreau d'arbalète !


Je me replie, Alagh avance. Il me fait peur. Putain, le bordel tape à 6 ou 7 de combat, il a des tronçonneuses. A part Brutal qui a (un peu) ses chances, je donne pas cher de mes deux humains s'il leur met la main dessus.

J'ai peur, un peu, là.


Je score à tous les tours, faut que je temporise. Je recule Brutal et j'avance Mad Dona, qui est la seule à ne pas porter d'Artefact, pour bloquer le passage.

Madeleine s'interpose, un décès prématuré de Brutal serait une perte inestimable pour la littérature.


Madeleine tire et tue Alagh !
Attends.
Attends.
Qu'est-ce qu'il vient de se passer ?

Madeleeeeeeeeeeeeeeeeine.

La première menace est éliminée, mais y a les trois autres qui dévalent la colline !


Oyunbileg shoote Ken et le tue en touchant encore les bras. Mais j'ai joué un Caprice du Destin en début de tour. Je fais mon test de PSI et les blessures sont annulées, Ken n'est pas appelé le survivant pour rien. Il reste en jeu ! C’est un coup dur pour Morguish.

Sourire crispé de Morguish quand je passe mon Caprice du Destin.


Tour suivant il me joue un coup bas que je ne peux pas annuler (plus de PS), tandis grâce aux herbes je soigne entièrement Ken. Je devrais rester à défendre, mais je ne peux pas m’empêcher d’aller me battre. Jouer dans un coin à attendre, c’est trop chiant.


J'envoie Ken tuer Kubilaï  tandis qu’Oyunbileg abat Mad Dona pour venger son frère consanguin. Brutal est très tenté de venir engager Oyunbileg qui s'est approchée, alors que je ne devrais pas. Je la charge, ne la tue pas et réalise que j'ai sûrement fait une énorme boulette. Qutluq engage Brutal, je ne peux rien faire. Il a quand même CBT 5 et deux attaques. Mais Brutal tient bon.

Dernier tour, je pense qu'il va me finir Brutal mais il se désengage avec ses deux derniers survivants et file à 30 cm de Brutal. Ce con me joue une Exploration ! Au final, sans le savoir j’ai bien fait de lui tuer deux de ses gars, sinon il gagnait le gaillard. Victoire +15, avec 80 points à 65.


Grognon :
4eme partie contre Peter Punk et ses Khans (Yesugai, Borte, Chulunn, Guyuk) : Capture (oui je sais...) contre Exploration.

2ème jour. 1ere partie de la journée. Un vrai plaisir de pouvoir affronter celui qu'on voit si souvent en vidéo. Je le laisse choisir sa mission en premier. Il me reste 2 grosses missions disponibles: l'Exploration et la mission de Fajira que j'ai enfin trouvée (cf.  plus bas), je suis donc plutôt confiant. Pierre a envie de jouer fluff et décide donc de jouer Capture. Il part à la chasse! Immédiatement je réponds avec une Exploration, en me disant qu'il risque d'avoir 2 persos bloqués à protéger les filets, ce qui me laissera le champ libre. Pierre est tellement content de son instant fluff, et moi de ma fine analyse stratégique, qu'on percute ni l'un ni l'autre que Capture n'est pas une mission valide...

Pendant les 2 premiers tours, je laisse Pierre venir à moi. Il amène plein centre toute sa compo, avec Yesugai en tête. Les marqueurs-filets se trouvent sur Yesugai et Borte. Je tente donc quelques attaques d'opportunité sur elle avec Dunbar et Flash, la blessant sans la tomber. Dommage. Ce qui devait arriver, arriva... Yesugai sous Adrénaline avec manipulation des marqueurs-états par Borte. Ca va piquer... Je suis déjà en train de construire un cercueil pour Fajira et ses compères quand je vois Pierre envoyer sa grosse locomotive verte droit sur Flash et le piéger dans ses filets! Ouf... je ne m’en sors pas si mal. Pierre fait "l'erreur" (je mets les guillemets car il faut : soit, bien connaitre le descriptif de la mission; soit, l'avoir vu/fait au moins une fois pour comprendre) de se placer pile à 5 cm du marqueur. Sur les conseils de Gierulf, cela me permet de faire le tour du marqueur avec Faijra afin de me placer à plus de 8cm de Yesugai. Comme cité dans la mission, je suis donc à plus de 7.5cm d'un combattant adversaire, et je peux tenter de libérer mon chien. Ce que je parviens à faire! Le reste de la partie consistera à temporiser les combats; à faire quelques menaces afin que Pierre ne puisse pas se déplacer librement avec ses personnages de soutien; à laisser Flash se faire capturer une seconde fois; et à laisser Dunbar en sacrifice aux Dieux verts, pour permettre au reste de la compo de se placer idéalement pour scorer un maximum de points.
Victoire
Partie très sympa car l'ambiance était là : c'était marrant de voir Hulk courir après Flash. Cela m'a rappelé la pub Kisscool des chasseurs et du lapin : "Laaaaapin, ouais, tik tik".


Minus :
Je repars sur de bonnes bases. Madeleine s’est sacrifiée pour la cause, et je renoue avec la victoire ! Et une bonne nouvelle ne venant jamais seule, c’est l’heure de manger. Cool. De nouveau, c’est impecc, bravo et merci à celles et ceux qui se sont démenés pour nous nourrir.
Je passe voir comment ça se passe pour Ben. Le gars enchaîne les dédicaces, c’est juste hallucinant. Je ne sais pas combien il en a fait mais j’en ai vu passer plein, elles sont super classes. Je lui demande, s’il en a le temps, de m’en faire une deuxième. J’ai grave l’impression d’abuser, mais Aldhyr et Grognon ont demandé leurs chefs, et moi j’ai demandé un Askari la veille. Sauf qu’Aldhyr aimerait faire un truc avec un portrait de tous nos chefs. Du coup, dans le doute, je rajoute Madeleine à la liste sans trop y croire.


La veille, Ben a dessiné Fajira pour Grognon.

J'en remets une couche : Ben est une des super rencontres de ces 2 jours, allez voir son site, sa page FB, il est très cool et très accessible..


C’est aussi le moment où Brutal doit me quitter. Je l’ai inscrit aux Vladd’or et les jurés ont besoin de la fig pour apprécier la finesse de mes pâtés et la subtilité de mes brossages à sec. Sur la dernière partie, j’utilise donc la fig de Krampus en lieu et place de Brutal, ce qui ne posera aucun soucis à mon dernier adversaire qui est une crème.


Cinquième ronde : 
Team Chaka - Bamakas

Aldhyr :
Dernière partie de ces HFD, ça sera contre les Bamakas de Julien. Là encore, j’ai pas compris tout ce qui s’est passé pendant les appariements, mais je me retrouve encore contre un gros : Mister SABAKA !!!! Comme l’année dernière avec la Horde !!!

Super partie contre Julien. Je joue Expédition punitive, et lui les tourelles en m’alignant donc Sabaka, N’Gozi, Zaafarani et Folayan. Je pense qu’on était un peu tous fatigués du weekend, donc l’attention n’était plus trop là (enfin pour moi en tous cas) mais on a tout misé sur les claques, lui comme moi. J’ai réussi à tomber le gros et Zaafarani, mais c’est surtout les jets de dés improbables qui nous ont fait halluciner. Genre Zaafarani qui tombe Spartacul… comme ça… nature… Une grosse succession de « statistiquement tu crains rien, je vais rien te faire » et… One shot…

Julien est une des belles rencontres de ce week-end. Au final on a passé plus de temps à se fendre la gueule devant nos pitous qu’à jouer. Et au final on a pas eu le temps de finir la partie, mais c’est très clairement lui qui allait me la faire à l’envers. J’avais perdu toutes mes forces de frappe, le ‘zerk étant lui aussi mort comme une chèvre au 3ème tour.


Minus :
On y est, c’est la dernière.  On s’est frayé un chemin dans les larmes et le sang jusqu’aux Saints Porteurs de la Poutre de Bamakas. Et alors là, les gars ils sont venus claquer des beignes, y a pas de doute.

Première liste, Katanga. Du gros qui tape. Deuxième liste, Sabaka. Du plus gros qui tape encore plus. Troisième liste, N’Gwané et Tarar. Deux gros qui tapent. Cool. On va se battre BARRER causer philosophie. Nos adversaires sont désignés premiers par le hasard, et proposent la liste avec N’Gwané et Tarar. Je me mets en face, sa liste me parle assez. Grognon se mangera Katanga et Aldhyr Sabaka.
J’affronte donc Alfy, que je ne connais pas du tout. En fait, eux-mêmes ne se connaissaient pas, et ont monté leur équipe via le forum Eden. C’est juste énorme. Bravo les mecs.

La liste d’Alfy regroupe donc Khelike, N’gwané, Tarar, Felindra. Comme je le disais, c’est une liste qui me parle dans le sens où je connais à peu près les profils (comment ça « pour une fois » ?) et je comprends globalement comment elle fonctionne.
Personne ne mise pour être premier joueur, moi j’ai de toutes manières le choix entre deux listes de poutre alors… On tire au dé, et Alfy commence. Il me sort la cérémonie funèbre. Je n’ai jamais joué ou affronté cette mission.

J’emprunte la carte à mon adversaire et lis la mission. Je ne pige rien. Je relis, ça me semble méga fort. Genre limite impossible à contrer. J’en parle à Alfy, il me dit qu’il ne la connaît pas non plus.
Pas de soucis, ce sont les HFD, y a du monde sous la main. Tiens d’ailleurs, qui je vois là juste à gauche ? Je vais demander à Jugger, carte en main, si j’ai bien compris comment ça se joue. Bilan : non, je n’avais effectivement pas bien compris. Bon ça va, c’est fatiguant un tournoi ! C’est moins fort que je pensais. On installe et moi je contre avec une des deux seules missions de poutre qui nous restent, à savoir le Guet-Apens.
Je marque la valeur des types que je tue plus cinq points, et la moitié si je les blesse sans parvenir à les tuer. Je compte dans ma tête, et honnêtement je ne vois pas comment gagner. Je dois le tuer, sachant que N’Gwané et Tarar ça se tombe pas comme ça, et ça va pas se laisser faire. Surtout qu’ils ne peuvent marquer qu’une fois par partie, donc une fois ça fait, ils peuvent aller bastonner tranquille. Et Khelike va se balader tranquille avec sa Rap5 et ses 15 cm pour scorer dans tous les sens. Va être fun.

Et pourtant, cette partie va être la plus épique du week-end.

Alfy se déploie au contact de deux marqueurs, qu’il ramasse tout de suite, avant de se faufiler sur sa droite. Ok, déjà 40 points de marqués, moi je n’ai même pas bougé. Nickel. Ca commence bien cette affaire.

J'avance le Krampus-Brutal vers les deux filles pour les empêcher de ramasser les objos tranquille.


Je me fous au centre avec Mad Dona et Ken pour bloquer au moins un marqueur, j’envoie Brutal entre le centre et le pion à ma droite, pour le dissuader d’aller le chercher. Mon plan est de tirer tous les tours avec Mad Dona pour lui blesser des gens, histoire de minimiser l’inévitable branlée que je vais prendre. Si je blesse tout le monde je marque cinquante points, ça limitera les dégâts, et s’il est gourmand j’arriverai peut-être à lui en tomber un ou deux. Il n’a aucun intérêt à venir se battre dans l’absolu.

Tour deux, il rapatrie Felindra et Khelike à l’opposé de Brutal, pour les rapprocher des 2 tapeurs. Bon, au moins l’intimidation a fonctionné. C’est là que je tente le tout pour le tout. Grâce à la boucle neurospinale de Ken, j’ai la possibilité de venir engager Khelike qui n’a plus de PA. Et de taper une seule fois. J’hésite, parce que si je la tue je rééquilibre grandement les choses, mais si je me rate je perds Ken dans la foulée. J’ai tenté de passer un Caprice du Destin (ça a marché plutôt bien jusque-là) en début de tour mais mon adversaire l’a annulé donc je suis vraiment à poil. Je demande l’avis d’Aldhyr à droite, il me dit « vas-y, tue la de toutes façons t’as perdu alors amuse toi ». Alors j’y vais. Ouais, j’ai écouté Aldhyr. Oh bordel. Ca va partir en couilles.

J’engage Tarar avec Ken, en même temps que Khelike pour avoir un bonus de CBT, et je tape donc à 8+1 dés sur une Vig 4, et il me faut 5 réussites n’importe où pour la tuer. Soit un jet très légèrement hors stat.

Je lance les dés, roule roule roule.
Blam. Et 4 blessures dans le torse. Et meeeeeeerde. Tarar s’active. Tape Ken. J’ai Défense parfaite pour esquiver gratos. Tarar a Faucher pour m’empêcher d’esquiver. Au revoir Ken. Bon, là j’ai perdu. Foutu. Qu’est-ce que je vais faire bordel avec deux figs ? J’avance Brutal, pour cogner quelqu’un au tour suivant. N’importe qui, il n’est pas difficile Brutal.

L’improbable survient alors.
Tour 3, l’alignement des astres : ça commence assez mal puisque Khelike a possédé Felindra et j’ai un monstre à CBT 7, VIG 7 et RAP 8 en face de Brutal. Oh, elle a une lance et la jette à la face de Brutal. Je prends 5 touches. A ce moment, ma seule consolation c’est qu’à la fin du tour elle meurt et me rapporte donc 15 points sans que j’aie rien à faire. ^^
La lance a Pui(2), 7 dés sur Brutal, bordel heureusement que j’ai VIG 5. Il lance, et… RIEN. Du coup, il m’engage. Je veux riposter avant qu’Alfy ne me rappelle qu’il a VIG 7. Du coup, je me dis que la seule chose à faire, c’est passif et voir. Il balance ses 7 dés d’attaque, je pense que Brutal tiendra, mais ça risque de piquer quand même. Une blessure !!!

C’est à ce moment précis que Ben arrive à ma gauche et me tend une feuille. Je regarde ce que c’est. Oh bordel, il m’a fait un dessin de Madeleine. Trop bon. Ca me fait plaisir, et vous allez voir, ça a fait plaisir également à Madeleine.

La put*** de dédicace de Ben ! Roh bordel !


N’Gwané Tire sur Mad Dona, et se rate. Pas une touche. Rien. Du coup, pas de blessure et surtout, pas de Poison. Il l’engage et je choisis d’esquiver, Alfy tape 4 réussites ça ne me tue pas ma Chef mais si ça passe ça me fout dans le caca. Madeleine esquive sur du cinq, j’ai 4 dés, je sors 4 cinq. Poh poh  poh ! Non mais c’est quoi ce truc de dingue ?

Madeleeeeeeeeeeeine.

"C'est tout ce que t'as ?"


Alfy m’en a mis plein la tête, en tout cas il a essayé, c’est à mon tour de lancer des dés, Madeleine tape N’Gwané dans le torse, lui colle 3 blessures et le fait passer Vig3. Non…
Bon ben, je retape, sait-on jamais, Et bim, N’Gwané git au sol.
Madeleeeeeeeeeeeeeeeeeine !

J’envoie Brutal qui commence à causer sonnets avec Tarar. Ils se blessent mutuellement sans voir de vainqueur.
Eh, ça commence à sentir bon cette affaire. En plus, pendant que je leur tape dessus, ils ne ramassent pas d’objos, ça va me sauver le goal average ça ! Brutal se désengage de Tarar, car il est blessé (moitié de ses points)  et se met en chasse de Khelike. Non parce que depuis le début, c’est elle que je dois abattre, c’est elle qui peut scorer à fond pour Alfy.

Tarar avance vers le centre en direction de l’objo. Mad Dona siffle pour attirer son attention, et lui tire dans la tête. Le géant s’écroule. Madeleeeeeeeeeeeeeine !

Brutal court après Khelike pour tenter de l’attraper. Madeleine s’avance, et pourra tirer une fois. Il faut passer la RAP5, mais après c’est VIG2. Je touche. Je blesse et tue Khelike.
Madeleeeeeeeeeeeeine !

J’ai vidé le terrain et gagne 120 à 40. Totalement improbable.
Clairement, les dés ont été avec moi, et Madeleine a sur cette seule partie réalisé plus d’exploits que certains de mes combattants sur toute leur carrière. In n’empêche que même comme ça, la victoire était totalement illusoire pour moi au départ, la seule option était de ne rien lâcher pour limiter la casse, histoire de pas enfoncer l’équipe quoi.
Bravo et merci à Alfy qui ne s’est pas départi de sa bonne humeur, et qui rigolait avec moi des divers rebondissements qui se déroulaient sous nos yeux. Alfy, je ne sais pas dans quel coin tu es, mais si on se recroise, on en refait une quand tu veux.
Non mais Madeleine Donadieu. Quelle femme. Quelle guerrière. Quelle héroïne. Elle m’a régalé !

Sinon Grognon, ça se passe comment de ton côté ?

Grognon est prêt à tout bouffer !


Grognon :
5eme partie contre les Bamakas (Katanga, Jumamosi, Abama, MBonga): Territoire (oui oui...) contre Munitions.

Dernière partie et je décide de finir en beauté. Mon adversaire débute à Eden. Il a plusieurs parties à son actif et déjà de bons réflexes. Hop, on ne réfléchit pas, je mise et ce sera les munitions de Fajira. Il me répond avec une secrète. 
Pour finir ma petite histoire concernant cette carte mission : nous sommes, au premier jour de la convention, toujours à la recherche de cette mission. Au total, tous me disent qu'ils doivent surement l'avoir quelque part dans leur tiroir/placard/poubelle mais il faut qu'ils la cherchent. Une âme charitable (Fred, merci à toi) me permet finalement d'avoir une photo de la dite carte le soir du 1er jour de la convention.  Gilles me la ramène finalement  le lendemain pour me permettre enfin de la jouer à cette partie. Je tiens à ce que le monde sache que notre cher ami Gregauryc (avec qui on a déjeuné et dîner la veille, p'tit déj le matin même, et discuter/blaguer/picoler tout au long de la convention,...) nous lâche, 2 heures après la fin de cette partie, un "Ahhh, la carte de Fajira!? Mais je l'ai dans mon classeur!? Je vous la file quand vous voulez!"...

Pourquoi toute cette histoire me direz-vous? Ben, parce qu'on a bien fait de la chercher/racketter cette mission. C'est n'importe quoi, en particulier avec ma compo populeuse et les mouvements apportés par les dresseurs aux pets. 

Les Bamakas se placent en coin et moi je m'étale dans ma zone de déploiement.  Au 1er tour je ramasse 4 pions et je marque 70pv. Je lance Tzar et Flash en avant pour occuper/ralentir les Bamakas le temps de ramasser assez de points. Au 2eme tour, avec 3 pions supplémentaires je me retrouve avec 120pv et mes familiers survivent aux attentions de Katanga, gêné par ses collègues.

Invasion de belettes !


Le 3ème tour permet de me replacer, tandis que Flash et Tzar trépassent (pardon WWF). J'ai l'occasion de ramasser 2 pions de plus au 4ème tour avant de me mettre à jouer la savonnette. Au 5ème tour, mon adversaire arrête sa pression et se disperse sur tout le plateau de jeu. Je suis surpris par ses mouvements, suspecte un 4 vents, mais il me révèle finalement jouer un Territoire. Là encore une mission non valide selon l'ancien pack missions, mais ce n’est pas bien grave.

Victoire.
Partie très sympa même si finalement on a chacun joué notre propre mission. Celle de Fajira avec la bonne compo permet de réellement scorer vite et fort dès les 2 premiers tours ce qui permet de se mettre en position défensive idéale pour la fin de partie.
Voilou! Merci à tous les copains pour les bons moments passés à la convention, merci à moi-même pour l'écriture de ce rapport, et merci aux 2 lecteurs du fond qui n’ont pas roupillé avant de finir la lecture du compte-rendu!


Minus :
Ainsi se sont achevées les dures luttes (à lire très vite) de nos équipes de vainqueurs pour survivre sur Eden. On a ensuite eu le temps de retourner se balader un peu, de discuter avec les gens - et comme tous les ans, on n’a pas le temps de voir tout le monde autant qu’on le souhaiterait.
Viennent ensuite les remises de prix, avec le classement de la finale, celui du tournoi en équipes et évidemment les Vladd’or ! Alors, à votre avis, avec nos exploits, on se place comment avec mes compères Aldhyr et Grognon ?

Verdict et réponses dans le prochain article !

4 commentaires:

  1. Vous n'êtes pas loin de remporter le tournoi non ?
    Sacré week-end , merci pour ce compte rendu en épisodes. Et puis au final la Guild organise bien l'open sud ouest Eden , en nocturne stp, donc si tu n'as de mieux à faire en mai ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a fini 2nd ;)
      (Aldhyr Inside)

      Supprimer
    2. Aldhyr, le mec qui te spoile la fin ! :-D

      Oui Gilel, c'était un sacré week-end. Très drôle, très dense, à la fin tu ressors avec un mix de "putain on refait ça quand ?" et de "roh comment je suis fatigué...". ^^
      C'est super cool que vous fassiez un Open. Ca fait un peu loin je pense, mais un jour faudrait que j'aille vers chez vous quand même pour voir.

      Supprimer
  2. Cette Madeleine, il va falloir la choyer !

    RépondreSupprimer