dimanche 16 juin 2019

Peinture : Warhammer Underworlds - Magore et ses potes




De retour sur du Underworlds (Shades' comme disent les potes du club) avec la bande que je compte jouer, la Reine des Ronces et ses spectres étant ma seconde bande pour prêter et faire essayer le jeu.

J'ai opté pour la subtilité et la finesse, en tapant du côté de Magore et ses acolytes, adeptes de Khorne de leur état. Comme ça, ça sera facile, mon but sera de taper, de taper plus fort et de taper encore. Ca me va bien, je compte jouer à ce jeu pour m'amuser, camper fond de table pour dérouler mon deck ne m'intéresse absolument pas, y a d'autres jeux pour ça.

J'ai choisi cette bande pour son style de jeu et la poésie qui en découle, mais aussi parce que visuellement je les trouvais chouettes. Seul problème, dans Shades' tout le monde a la même bande, et quand en plus c'est clairement affilié à un dieu (Khorne ici, si jamais vous avez du mal à suivre) le schéma est hyper redondant.
Vous avez vu mes spectres, hein ? Ben là pareil, j'ai voulu me démarquer. J'ai tout de suite eu envie de les convertir, pour les personnaliser un peu. Je ne savais pas exactement ce que j'allais en faire, mais j'ai coupé toutes les têtes dès l'assemblage.

Petit aparté concernant l'assemblage, tiens : je lis à foison des commentaires sur GW et ses figs trotro-simples à assembler, ben moi j'ai pas trouvé. Déjà tous les ergots ont du être rabotés sinon ça ne s'assemblait pas - je me suis fait avoir sur le premier je vous dis pas la galère après pour séparer les pièces - et niveau préparation, y a autant de boulot que sur n'importe quelle gamme en fait : faut ébavurer et boucher les trous, hein. 
Rien d'insurmontable, c'est même très classique, mais on est loin de la perfection qui transpire certains commentaires. 

J'ai donc décapité tout le monde. Sauf le chien. J'ai failli, mais finalement non. Et une fois fait, il a fallu s'activer, parce que la bande des mecs sans têtes en vrai ça doit être flippant, mais en figs c'est juste risible.
La boîte à rabiot a donc été sortie, et j'ai testé plein de choses. Du Eden, du 40k, du Battle, du Conf', des trucs dont je ne me rappelle plus, et j'ai eu le déclic en déballant les bitz d'hommes lézards (qui s'appellent Séraphons maintenant sauf erreur).
Un gros balaise, avec une armure complète et une tête de lézard, ça m'a fait directement pensé aux vieux champions du chaos de Jes Godwin :

Un vieux champion de Khorne de... ouhlà... y a longtemps.


A partir de là, la conversion a coulé de source. J'ai remplacé les têtes par trois têtes de lézard, j'ai aussi changé les armes et remplacé les boucliers. J'ai aussi choisi de m'écarter de Khorne, et supprimé tous les éléments s'y rapportant. Mes p'tits gars, ils se bastonnent pour leur propre gueule tiens.
J'ai hésité à remplacer la tête du chien par une tête de lézard également, mais j'aime beaucoup sa collerette et je ne me sentais pas de couper la tête et la changer, tout en conservant la collerette. Et puis en fait, il passe bien avec les autres.

Côté peinture, disons le tout net : je me suis franchement inspiré des seuls Stormcasts que je trouve beaux, ceux de Cagn. Cagn est depuis des années une source d'inspiration pour moi, tant il est créatif, imaginatif et ingénieux. Si vous ne connaissez pas son travail, foncez sur le Blog des Kouzes et cherchez ses articles.
Il a notamment posté un tutoriel sur sa façon de peindre ses Stormcasts, qui m'a servi de point de départ. J'ai tâtonné et au final tout fait à ma façon plus qu'à la sienne, mais les couleurs et l'impulsion de départ viennent de ce tuto.

J'ai aussi bénéficié des conseils d'Aldhyr et Grognon sur la fin, quand j'hésitais sur les finitions, et c'est Vargounet qui m'a soufflé les couleurs de la cape de Magore. Merci les copains !


Et voilà la bande au complet, prête à aller se prendre des dérouillées, vu que je ne sais pas joué à ce jeu. Hahaha.




 Tiens, ça serait pas mal de leur trouver des petits noms et de me faire des cartes personnalisées. Si vous avez des idées...

lundi 3 juin 2019

Peinture : Warhammer Underworlds - Le retour de la Reine des Ronces



Ils sont de retour !
Bon, faut dire ce qui est : mes spectres, bien que sympas pour le temps passé, méritaient un petit plus. Et c'est maintenant fait. J'ai rejoué ce week-end à Underworlds en bonne compagnie - si j'ai le temps je vous raconterai ce week-end d'exception - et force était de constater que vus de dessus, ils ne rendaient rien.

J'ai donc pris sur moi de repasser un peu de temps dessus. Du coup, Magore et ses copains ne sont toujours pas finis. Mais la Reine des Ronces et ses spectres sont bien plus à mon goût.

J'ai fait deux choses : premièrement, j'ai éclairci les capes et les drapés. Uniquement eux. J'hésitais entre un vert et un bleu, du coup j'ai mélangé les deux. J'ai mis du turquoise dans du Stegadon Scale, et j'ai cassé la couleur avec du Necrotic Flesh.  J'ai ajouté de plus en plus de Necrotic Flesh dans le mélange, ce qui a eu pour effet d'éclaircir et de réchauffer la teinte en même temps. Le tout a été passé en taches et en traits, pour aller vite et donner de la texture.
Et ensuite, j'ai renforcé les lumières internes avec du jaune fluo, ce qui a donné du peps aux figs.

Voilà, du coup en deux sessions peinture (en tout) j'ai peint une bande de sept figs. Bon... faut penser à finir Magore maintenant.


mercredi 15 mai 2019

Peinture : Warhammer Underworlds - La Reine des Ronces




Oh putain, du GW sur mon blog !
Ca faisait un petit moment.

Oui mais voilà... au club, ça joue à Warhammer Underworlds (qu'on appelle toujours Shadespire entre nous) et même si pour le moment le côté Deckbuilding du jeu reste pour moi un gros défaut, j'ai envie de jouer avec les coapins. Donc j'ai acheté une bande de Magore.

"Eh Minus, tu t'es gouré de titre alors ?"

Ben non, parce que j'ai aussi pris la boîte de la saison deux, pour avoir le matos, et comme j'ai envie de jouer en attendant de peindre ma bande de Magore et que je ne joue que peint, ben fallait me barbouiller un truc vite fait.
Donc ni une ni deux, j'ai assemblé la bande - sept figs quand même ! - et j'ai peint ça le plus vite possible. Pas question ici de faire dans la finesse, la bande de sept m'a pris moins de temps que le premier membre de Magore, qui n'est même pas fini.

Comment on fait ? On choisit un schéma. Pour ça, google. Bon, du noir et du vert. Du noir et du bleu. Du blanc et du bleu. Du noir du blanc du bleu et du vert. Ok, que des teintes froides quasi systématiques. Vendu. Je prendrai donc du orange.

Reste à l'appliquer. Alors pour ça, on prend trois bombes de peinture :
- blanc partout
- noir en zénithal
- orange par en dessous

On passe au pinceau, avec quatre pots de peinture :
- jaune fluo dans certains creux
- noir pour reprendre les drapés
- bleu et blanc pour les socles, puis reprise du bord en noir

Fini !
Alors certes, je ne remporterai pas un prix de peinture avec ça mais au moins demain soir je joue et je joue peint.



Bon, par contre les Space Marines de Sigmar, je vois pas bien ce que je vais en foutre...

lundi 13 mai 2019

Peinture : Eden - Khadija




Suite et fin du starter Mutants of Eden avec la quatrième figurine. Il s'agit cette fois de la figurine féminine de la boîte, qui dispose de base d'un profil de harceleur. Peu résistante, elle est en revanche agile et rapide.

Tout d'abord, je voulais pouvoir jouer ce starter seul, sans ajouts extérieurs. Il me fallait donc un profil de Janissaire, car bien qu'il ne soit pas obligatoire d'en inclure un dans sa bande, on ne va pas se mentir : ça aide un peu.
J'ai donc commencé par lui bricoler un socle avec un ponton réalisé avec des morceaux de balsa découpés en lamelles. C'est le chef, elle ne va pas se mouiller les pieds alors que ses sbires décérébrés iront se salir sans trouver à y redire.

Le concept de la Khan, avec le sabre tendu.
(Happy Games Factory)



Dès que j'ai vu les concepts, j'ai beaucoup aimé le bras avec le sabre tendu, donc je le lui ai donné. Puisque c'est le chef, j'ai voulu lui donner plus d'ampleur. C'est là que je suis retombé sur un Guerrier Skorize pour Confrontation, et je l'ai amputé de ses lames dorsales pour les greffer à Khadija. J'avais donné ces mêmes lames à Friedrich pour mon Convoi, et je trouve que ça fonctionne très bien. J'ai rapidement opté pour la tête aux yeux bandés, l'idée d'une meneuse aveugle me plaisait beaucoup. D'une part, ça me fait penser à l'augure des Soeurs de Sigmar dans Mordheim et d'autre part, s'agissant d'une mutante, on peut s'imaginer que la belle a d'autres moyens de "voir" ses ennemis. Le point qui m'a le plus fait hésiter est son bras gauche, et j'ai fini par piquer le bras du Skorize mentionné plus haut.

Le schéma de peinture reste dans la lignée de mes précédents Askaris, comme de juste, mais j'ai cette fois encore modifié la façon dont j'ai éclairci le violet. J'ai cette fois utilisé du Warlock purple, un rose intense, mélangé à mon violet de base, avant d'y rajouter progressivement de l'ivoire. Cela donne un violet plus éclatant que sur ses trois sbires. Mais après tout, c'est quand même elle le chef, non ?








J'ai ensuite créé son profil avec les règles des Mutants of Eden.

Khadija - 25 points, socle de 30 mm
Mizrakh Régulier Janissaire

Tête : OOOoo PSI 8/7
Bras : OOOoo CBT 4/3
Torse : OOOoo VIG 3/2
Jambes : OOOoo RAP 5/3

Pouvoir de Janissaire : Cérébro-impulseur
Cannibale, Hargne du loup
Améliorations : TECH 3

Comme je le disais plus haut, j'ai choisi de faire de Khadija ma Janissaire, pour que le starter puisse être joué seul. J'ai opté pour le pouvoir de Janissaire Cérébro-Impulseur, qui permettra à un allié de lancer des dés supplémentaires (autant que son PSY, donc en général un ou deux) lors de ses jets de caractéristiques.
Le profil a une bonne RAP mais une VIG médiocre, j'ai donc choisi de renforcer cela en lui donnant Hargne du loup, qui la fera s'enrager à mesure qu'elle subira des blessures. J'y ajoute Cannibale, pour qu'elle puisse se soigner au fure et à mesure qu'elle blessera ses ennemis.
Et comme c'est quand même mon chef et qu'avec une VIG de 3 une élimination prématurée n'est pas à exclure, je lui ai mis le trait TECH 3 qui lui permettra d'accéder au Stimulateur et de - peut-être - revenir en jeu.
A mon avis c'est un peu couillu de jouer un Janissaire à VIG 3, mais après tout on est là pour s'amuser non ?

Si je souhaite jouer ma boîte de Mutants of Eden comme une seule bande de 100 points, il me suffit de ramener Sakhra à 25 points en lui enlevant par exemple l'écrasement, ce qui me donnerait la liste suivante : 



Sakhra - 30 25 points, socle de 40 mm
Seif Nedji Régulier

Tête : OOOoo PSI 2/1
Bras : OOOoo CBT 5/4
Torse : OOOOoo VIG 5/3
Jambes : OOOoo RAP 4/3

Torture, Écrasement, et CBT +1 inclus dans le profil.
Améliorations : PHY 2, AVA 1




Rashash - 25 points, socle de 30 mm
Shamchir Régulier

Tête : OOOoo PSI 2/1
Bras : OOOOoo CBT 5/3
Torse : OOOoo VIG 4/3
Jambes : OOOoo RAP 4/2

Pistolet, Masque de respiration, Ombre chasseresse
Améliorations : PHY 3




Yawhan - 25 points, socle de 30 mm
Jambiya Régulier

Tête : OOOoo PSI 3/2
Bras : OOOoo CBT 4/3
Torse : OOOooo VIG 4/3
Jambes : OOOoo RAP 4/3

Paire d'épées, Perversion.
Améliorations : PHY 1, AVA 1, TECH 1


Et la bande au complet. Elle tabasse cette boîte !

mardi 7 mai 2019

Peinture : Eden - Rashash



Suite de mes Mutants of Eden avec Rashash. Pour rappel avec cette boîte j'ai déjà assemblé et peint le colosse Sakhra, et le minuscule Yawhan. Il est temps de passer au Shamchir de la bande.

Quand le pack de bitz additionnels pour les Gangs et Mutants of Eden a été présenté, je me suis dit "y a des trucs cool, mais les flingues dans Eden m'bof". Mais y a que les idiots qui ne changent jamais d'avis, et en jouant avec tous les bras que j'avais pendant l'assemblage, y a ce magnifique fusil gatling qui m'est passé dans les mains, et... ben il allait trop bien avec le reste de la fig.

Pour le reste, classique hein, du vert, du violet, de la rouille, un socle marécageux. Tiens d'ailleurs si vous êtes passés à côté, j'ai fait un tuto sur ces socles. Ah si, j'ai refait des éclaircissements au turquoise sur le violet, je trouve le rendu vraiment intéressant.








Voyons maintenant son profil, créé là aussi avec les règles des Mutants of Eden. Comme pour les autres, j'ai assemblé la fig sur des considérations uniquement visuelles, sans chercher à voir sur le moment ce que je leur donnerais comme profil. Du coup, eh bien je me suis simplement basé sur la figurine en lui mettant un Masque de respiration, et un flingue. Logique non ?

Rashash - 25 points, socle de 30 mm
Shamchir Régulier

Tête : OOOoo PSI 2/1
Bras : OOOOoo CBT 5/3
Torse : OOOoo VIG 4/3
Jambes : OOOoo RAP 4/2

Pistolet, Masque de respiration, Ombre chasseresse
Améliorations : PHY 3

Le pistolet associé à son combat très correct de 5 en fait une bonne menace à distance. Le masque lui permet d'ignorer le ralentissement et le poison, ce qui lui permet de se battre plus longtemps à plein potentiel, voire d'utiliser les zones empoisonnées comme refuge. Enfin, l'ombre chasseresse lui permet de faire un déplacement gratuit s'il est engagé, un bon moyen d'éviter de rester engluer dans un corps à corps et de pouvoir continuer à flinguer tout ce qui bouge.
Et puis PHY 3, pour pouvoir filer le choc à quelqu'un dans le bande, c'est rigolo le choc.

La suite, ce sera la quatrième figurine de ce starter qui est une fille. Et croyez moi, elle n'est pas venue faire de la figuration.

dimanche 5 mai 2019

Tutoriel : peindre un socle marécageux



Petit tuto tout simple pour aujourd'hui, mais que l'on m'a maintes fois demandé : "comment tu fais tes socles Minus ?"
La question en l'occurrence porte sur mes socles marécageux pour Eden.

Ce genre de socles.


Si on remonte un peu le fil du temps, je faisais auparavant - et continue de le faire pour d'autres jeux - des socles somme toute assez classiques, en collant des bouts d'ardoise pour représenter de la roche, et du gravier avant de peindre le tout dans des couleurs collant à l'ambiance voulue.

 Mon avatar pour Red Button's Nation, dans une ambiance désert de poussière.


Du Eden.


Et ici du Fury, avec de jolies petites fleurs.


Mais lors du développement de Burn Out, j'ai eu envie de me faire une table thématique qui serait adaptée au système de dalles propre à la mise en place des scénarios, parce que j'en avais marre de jouer sur des bouts de Canson imprimés. C'est comme ça que j'ai décidé de me faire une table marécageuse.

Détail de la table en question.


Et du coup, quand j'ai reçu le Starter Askari qui accompagnait Burn Out, je me suis dit que ça serait pas mal de faire des socles en accord avec cette table. Donner à mes figs pour Burn Out des socles raccords avec ma table pour Burn Out, ça me semblait pas con dans le principe. Alors je me suis lancé.


Le Starter des Pirates Askaris, qui a lancé la mode.


Cela donne des socles que j'aime beaucoup car ils sont très sobres, mais attirent l’œil malgré tout. C'est à la fois tout simple mais pas tant que ça, et un peu original sans être extravagant. Bref, j'aime bien.
L'idée est donc de peindre un effet d'eau verdâsse avec un rendu graphique plus que réaliste, et en n'utilisant que des produits classiques donc sans résines, eaux artificielles ou autres. Cela peut être adapté pour d'autres couleurs évidemment. Et je vais vous montrer ici comment je procède sur un socle complet mais il est évidemment possible de ne l'appliquer que partiellement, par exemple avec un ponton, un rivage ou un rocher. Voir photo du starter Askari ci-dessus.


La Fusetsu avec socle marécageux, sur la table marécageuse.

Bon, comment qu'on fait alors ?

La première étape, la moins rigolote, consiste à boucher la fente du socle. Selon que j'ai utilisé la fente pour coller la figurine au socle ou pas, la méthode peut varier un peu, mais globalement l'idée c'est de boucher le max avec par exemple des allumettes ou des cure-dents, puis je lisse au mieux avec de la Green-stuff liquide. Mais peu importe, bouchez ça comme vous pouvez.

Pour la démonstration, je prends un socle de 50mm qui est complet, sans fente.


Sur certains socles, pas tous, je colle de petites billes afin de simuler des bulles visqueuses qui remontent vers la surface. Pour en trouver, rien de plus simple, il suffit d'ouvrir un filtre de carafe filtrante pour récupérer des milliers de ces petites billes.
Ici, en l'occurrence je n'ai rien ajouté puisque je ne sais pas quelle figurine viendra occuper ce socle, du coup je joue la simplicité.

Il vaut mieux partir d'une base claire, c'est plus simple. Pour l'exemple, j'ai sous-couché en gris au pinceau mais sur mes figs de jeu c'est généralement la sous-couche zénithale tout simplement. Puis, j'ai passé une couche d'Ivoire PA diluée. Je n'ai pas cherché à faire un aplat propre, aucun intérêt. Et même, les irrégularités vont donner de la vie et de la profondeur à la couleur. C'est précisément ce qu'on cherche.

Il est beau mon socle.


D'ailleurs premier point important : pour toutes les étapes à venir, j'utilise de la peinture diluée que je pousse, que je tapote pour faire plein de taches plus ou moins aléatoires. C'est la superposition de ces taches en transparence qui va créer la profondeur.

Ensuite, la couche de base. Je pars d'un vieux vert GW, le Camo Green. C'est un vert très lumineux tirant un peu vers le jaune.

Deuxième point important : la recette exacte importe peu, je peins ces socles un peu avec ce qui me tombe sous la main, surtout pour les ombres qu'on verra plus loin. Après tout l'eau vaseuse n'est pas uniforme et de toutes façons pour ma table j'ai utilisé de gros tubes d'acrylique. Eh, vous ne pensiez quand même pas que je peignais mes décors avec les pots de 12 ml quand même ?

Plortch, couche de base posée.


Ici, j'avais un poil trop dilué, j'ai donc fait un second passage. Une fois sec j'obtiens ça.

La base est sèche. On voit clairement que je n'ai pas visé un rendu uniforme.


On va maintenant ajouter de la profondeur à notre socle plat. L'idée est simplement de venir éclaircir et ombrer la base. L'idée c'est que je fais les zones les moins profondes en clair, tandis que les zones profondes sont assombries. Quand j'ai un rivage/quai, j'éclaircis donc à son voisinage, et ombre en m'éloignant. Si le socle est plein comme ici, je pars du principe que le personnage est pas complètement con et s'est foutu là où il a pieds donc j'éclaircis le centre du socle. On pourrait arguer que c'est aussi là qu'on devrait avoir l'ombre du combattant, ou que ses pieds remuent la vase. Certes. Mais on s'en fiche, on cherche un rendu graphique.

Je choisis une teinte foncée donc, pour venir foncer le pourtour du socle, en poussant la peinture pour avoir un début de transition. J'utilise généralement un brun foncé, ici le Battlefield Brown P3, mais parfois je mets du lavis violet Purple Tone AP, ou brun Strong Tone AP, d'autres bruns ou du turquoise.

On ombre, toujours en créant des taches aléatoires.


Et j'éclaircis le centre, avec mon Ivoire PA. Même pas besoin d'attendre que l'étape précédente soit sèche puisque les teintes ne se touchent pas.

Hop, on illumine le centre. Comme je disais, le bord est même pas sec.


On commence à voir où on va. Reste à affiner le tout. Mais ça ne reste pas très compliqué ni très long. Tout d'abord, je viens lier ma base et mon ombrage avec un vert foncé, ici le Catachan Green GW, que je passe sur l'extérieur du socle.

Le Catachan green déborde sur le Camo green, sans toutefois aller jusqu'au centre.


Une fois sec :

On commence à avoir un bel effet de profondeur là.


Il ne reste qu'à lier toutes les couleurs en passant la teinte de base diluée sur tout le socle, j'évite juste le bord extrême pour éviter que la peinture ne s'accumule dans la rigole créée par le rebord.

Mouillé.


Sec.


On a presque fini, puis qu'il ne reste qu'à remettre un peu d'ivoire très localisé au centre, plus quelques points de ci de là.

C'est de toute beauté !


Et reprendre la bordure en noir. Alors attention, on fait ça proprement les gens. Le nombre de jolies figs que je vois passer sur le net qui sont super bien peintes, et t'as le bord du socle qui est dégueulasse, c'est effarant. Appliquez vous, on dilue un peu et on passe une jolie couche uniforme tranquillou.


La peinture est finie. Cinq couleurs, en comptant le noir du tour, on a vu pire. On passe à la finition : l'effet brillant, propre à l'eau (même l'eau sale... mais quel humour !). Point de produits ésotériques, trop techniques, ou introuvable, j'utilise simplement du vernis brillant. Vous pouvez utiliser celui que vous voulez, plus le vernis sera brillant plus l'effet sera convaincant.
J'utilise personnellement le vernis Ultra-brillant de Liquitex, j'ai trouvé cette référence chez ce blogueur qui réalise de superbes dioramas majoritairement aquatiques. Sérieusement allez voir ce qu'il fait, c'est énorme.


Bon, c'est tout simple à appliquer, je ne vous fais pas de dessin.

  • Bon point, ce vernis rend très bien. 
  • Mauvais point, pour un beau brillant il faut passer 3 couches... avec 3 heures de séchage entre.
Clairement, c'est le plus long, déjà que pour la peinture le temps de séchage est largement supérieur à celui mis pour poser les couleurs, alors le séchage sera l'étape principale de ces socles.
Si on dépasse sur la bordure, il suffit de repasser un coup de vernis mat et c'est corrigé.

Une fois les vernis passés, on a terminé et ça donne ça :



Et sous un angle normal :




Et voilà. En espérant que Rafaruto me foute la paix ça puisse vous servir. Si vous faites des socles - ou des décors par exemple - grâce à ce tuto, montrez moi le résultat !

mercredi 1 mai 2019

Peinture : Eden - Yawhan



Aujourd'hui j'ai terminé un nouvel Askari assemblé à partir de la boîte Mutants of Eden. Vraiment cool ce starter, on a vraiment plein de possibilités et bien qu'on parte sur des corps communs aux trois clans de mutants, je trouve que l'on retrouve bien un look Askari au final, ils s'intègrent bien à ma bande.

Il s'agit du Jambiya de la boîte, le profil plutôt de soutien à la base. La figurine est toute petite puisqu'elle se base sur le corps qui permet de faire un pygmée pour les Bamakas. Niveau peinture, je reste sur mes couleurs classiques pour d'évidentes raisons d'homogénéité et de cohérence visuelle. Les deux nouveautés si on peut dire sont le turquoise que j'utilise pour éclaircir le violet, j'ai testé ça sur le Serial-M1Nu5 et j'avais trouvé que ça fonctionnait vraiment bien donc je voulais retenter le coup. Et la rouille des lames est faite d'ordinaire en Light Rust d'Ammo of Mig, mais ça fait quelques figurines que je teste le Dryza Rust de GW. A la base ça sert pour du brossage à sec, moi je l'utilise très dilué... de là à en conclure que je suis un type bizarre...







Mon premier Mutant of Eden c'était moi - d'ailleurs j'ai ajouté mon profil à l'article, si ça vous intéresse - puis j'ai fait Gregauryc. J'ai donc eu envie de faire un clin d’œil à un autre copain, en l'occurrence Money Time qui est un type formidable. Après il n'a pas grand mérite, il est Belge et les Belges sont formidables. Et en plus il joue Askaris.
Je n'ai pas sa tête, alors je lui donne simplement son nom : Yawhan. Et comme Money Time s'est bien foutu de moi aux HFD avec sa mission (lire ici), je lui renvoie l'ascenseur en faisant de lui un nabot.

J'ai évidemment créé un profil grâce au règles des Mutants of Eden. Money Time c'est tout sauf un mec fiable, j'ai joué en multi avec lui et je sais de quoi je parle. Donc j'en ai fait un petit cogneur teigneux.

Yawhan - 25 points, socle de 30 mm
Jambiya Régulier

Tête : OOOoo PSI 3/2
Bras : OOOoo CBT 4/3
Torse : OOOooo VIG 4/3
Jambes : OOOoo RAP 4/3

Paire d'épées, Perversion.
Améliorations : PHY 1, AVA 1, TECH 1


La paire d'épée lui permet de parer les coups, tandis que la perversion lui permet de relancer autant de dés que l'adversaire possède déjà de blessures. En améliorations, je le vois bien avec l'influx en PHY qui lui permet d'interrompre une RAP égale à la sienne, et comme ça reste un nabot en AVA le plasma instable qui le fera exploser quand il meurt ainsi que le back-up en TECH pour que son sacrifice ne soit pas vain.

A suivre pour mes Mutants of Eden, une mante religieuse et un porte-flingue.