lundi 11 mars 2019

Peinture : Eden - Zetta et Cruel



Contrairement aux deux premières éditions des Happy Factory Days, cette année à peine rentré j'ai peint la figurine exclusive éditée pour l'occasion. Le Fossoyeur et Amelin sont toujours dans leur blister, mais Ben - le créateur du concept de Zetta - nous a tellement régalés pendant les HFD que j'ai eu envie de peindre la fig aussitôt.

Le concept de Zetta et Cruel, par Benoît Boeuf.


L'ami Gregauryc s'était donné comme challenge de peindre le sien sur la durée du salon.

Gregauryc peint Zetta pendant les HFD.


Il avait relevé le défi, puisqu'au dimanche soir il ne lui restait que le socle à faire. Il est fort ce Gregauryc.
Si j'en parle ici, ce n'est pas pour la rapidité de peinture de Gregauryc, mais pour parler schéma. En effet, Gregauryc avait pris le parti de peindre Zetta et Cruel avec des teintes désaturées, pour se rapprocher des tons de l'illustration de Ben qui est majoritairement sépia. Il a posté le résultat sur la page Du peint et des jeux et le résultat est vraiment cool. D'ailleurs, je vous le met ici, ce qui ne vous empêche pas de jeter un oeil à l'article complet.

Zetta et Cruel version Gregauryc.


Je trouve que ça fonctionne vraiment bien, et je préfère son schéma à la version studio. Ce côté sobre, neutre, uniforme sied très bien un aventurier solitaire.

La version studio de Zetta et Cruel, visible aux HFD.


Je suis donc moi aussi parti sur un schéma très sobre, tout en nuances de bruns. Alors que j'en étais à la moitié de la peinture, j'ai discuté avec Ben sur FB et celui-ci m'a encouragé à en faire un mutant. J'ai donc refait la peau comme celle de mes Askaris. Je ne regrette pas du tout, ça lui va très bien et comme il a une hyène et que mes Askaris en ont aussi ça colle bien.

Mes Hyènes Askaris.


Et voilà donc ma propre version de Zetta et Cruel. Cette figurine a été un vrai plaisir à peindre.
J'ai d'autre Mercenaires sur le bureau, afin de faire une nouvelle bande à jouer avec Mad Dona. A vos pronostics pour savoir qui arrivera ensuite.















vendredi 8 mars 2019

Les Happy Factory Days troisième édition - 2 et 3 février 2019 - Episode 4 : conclusion




Episode 4 : bilan, et après ?


Suite de notre périple aux HFD.


Les futures sorties :

Alors, nous avions joué nos cinq parties, avec des résultats surpassant largement nos attentes.  Dans le même temps, les vaillants finalistes avaient joué leurs sept parties.

L’occasion de refaire le tour du salon et de re-re-re-regarder tous les trucs chouettes à venir chez Happy Games Factory. Pour Eden majoritairement, mais pas que puisque HGF se diversifie. Alors, qu’est-ce qui arrive de beau ?
J’ai déjà parlé de Chaudron Magique, un jeu de cartes créé par Perno



C’est un petit jeu familial, dont le but est de récupérer les composants permettant de créer des formules magiques, ce qui permet d'engranger des points de victoire d'une part, mais aussi de déclencher des effets de jeu. J’aime beaucoup les illustrations, c’est juste un peu cruel de penser que tous ces mignons petits animaux servent en fait d’ingrédients et finiront dans  un chaudron de mixture bouillante.

Tout mignons qu'ils sont, ils finiront dans le chaudron.


Autre nouveauté à venir, Hero Clash.

Rien que le logo façon vieux jeu d'Arcade, j'adore.


C’est un jeu de plateau avec figurines, au format minimaliste. Le plateau fait 30 cm sur 30 cm pour des parties d’environ une demi-heure, Jugger me disait que le but était de pouvoir jouer dans le train. L’idée est qu’on incarne chacun un champion – pour le moment on a un mort vivant qui me fait penser à une idole de mon enfance et un barbare – que l’on peut booster soit en lui donnant de l’équipement, soit en lui adjoignant des acolytes.

Les socles sont carrés car l'orientation a une importance dans le jeu.


Je n’ai pas pu tester mais de ce que j’en ai vu ça a l’air bien cool et les retours des amis ayant testé sont très bons.

 Les barbares.

Le personnage mort-vivant.


Point surprenant quand on est habitué à Eden, les figurines sont assez petites, ça doit être du 28 mm je pense. En tout cas c’est chouette. Affaire à suivre en ce qui me concerne.

Il y a aussi du Drakerys à venir, puisqu’on a vu Seb Lavigne peindre un troll ou un ogre, bref un truc assez gros avec des grandes dents et une gueule de porte-bonheur. Après je ne connais pas assez l'univers du jeu pour être plus précis.

Et puis évidemment, de belles choses à venir pour Eden. Vu le temps que mon debrief aura pris, les premières ont déjà été dévoilées puisque le deuxième starter des Sagaariens ainsi que le starter exclusif des BORGs ont été financés via Game On Tabletop.

Le deuxième Starter des Sagaariens permet de gonfler rapidement les effectifs de la faction.

Moi ce scaphandre ça me fait penser à Tintin !


Je prendrai les Sagaariens plus tard, puisque je n’ai même pas eu le temps de m’occuper des premiers. Par contre je me suis jeté sur les BORGs, un starter de trois, je prends, des mutants je prends, alors en édition limitée j’ai pas pris le risque.

Les BORGs, j'ai pris direct.


Mais on a aussi vu des choses à venir plus tard. Notamment ces deux grosses figurines :

Celle-ci est pas mal.

 Mais celle-ci est vraiment ma préférée !


Il y avait les figs du Convoi et des Jokers pour Thunderdome, un jeu d'arène pour l'univers d'Eden. Cependant je n'ai rien vu concernant le jeu en lui-même.

Six personnages connus d'Eden en mode Gladiateurs.


Et puis, on a aussi pu voir ça, la photo n’est pas folle mais la fig envoie du lourd. J'ai fait des bonds tout le dimanche moi.

Vous m'en mettrez douze !


La Remise des Prix :

 L’heure était finalement venue de passer à la traditionnelle remise des prix. Comme à l’accoutumée, c’était très bon enfant, et Mohand a commencé par remercier tous ceux qui ont participé à l’organisation ou au déroulement de ce salon, invitant les gens concernés à le rejoindre au fur et à mesure.
S’en est suivie l’annonce du classement de la finale. Je ne donne pas la totalité du classement (vous pouvez le trouversur T3) mais on peut noter que mon idole Pokpok, qui vient en mode touriste se place quand même septième sur vingt avec ses Jokers, juste derrière l’ami Gierulf qui fait sixième en ISC. Mention spéciale au Magnet, bon dernier mais qui jouait Mercenaires avec Mad Dona. Le Magnet est un homme de goût.

MetalBeerSolid annonce le classement de la finale.


Sur le podium, on retrouve en troisième Nedzegob en Askaris avec une liste très intéressante tellement il y a de possibilités – mais qui doit être bien fatigante à jouer sur deux jours tellement il y a de possibilités – avec Tarik, Wanashab, Musharef 2 et Lahrima 2. C’est la liste qu’a affronté Aldhyr sur le tournoi en équipe contre Cuvée du patron. Juste devant lui Bwaaaane avec ses chouchous, le Bamakas mais pas en pygmées cette fois. 
Et le grand vainqueur, Enorme Vorace en Immortels. A noter que la team a fait un gros effort sur les dotations en lots, avec lots pour tous mais surtout pour le premier l’illustration originale, remise par Ben, de Zetta.

Le concept de Zetta, pour ceux qui ne suivent pas.


Enorme Vorace et son prix.


Après cet hommage à tous les grands joueurs d’Eden, il était temps de passer aux rigolos du tournoi en équipe. Infiniment plus important que la finale, évidemment ! Non parce que les finalistes, ils ont des adversaires à gérer, mais nous on a aussi nos alliés. Et entre Grognon qui te pique direct toutes les missions faciles et Aldhyr qui… Aldhyr quoi, vous avez lu les trois premiers épisodes non ? Autant vous dire que c’est hautement stratégique, à des années lumières de la finale.
(je sens que je vais me faire défier sur les prochains tournois à balancer des trucs pareils !)

Vaelys annonce le classement du tournoi en équipes. 
Pierre se demande encore s'il avait le droit de jouer la mission Capture ou pas.


En sixième position, les Bamakas avec leur équipe improvisée. Super les gars, on a adoré jouer avec vous. J’espère vous revoir l’an prochain. En cinquième, les Khans de Peter Punk, la preuve que dans Eden tricher ne suffit pas à gagner ! Viennent ensuite les Résistants adeptes de barbecue en quatrième. Ouh punaise, on est sur le podium.
Attends. Quoi ?
Troisièmes, les Askaris. Y a une justice, Kalamical m’a niqué avec sa mission pourrie, mais au final je suis devant lui. Na. Non, je ne suis pas de mauvaise foi. Les chiffres parlent. Héhéhéhé. 

Ne restent que deux équipes, les Sex Mercenaires et les motards Anges de Dante. Bon, ça me fait mal de le dire, mais les Anges de Dante sont devant.

 Les bikers winners. Z'ont pas l'air fiers de ce qu'ils ont fait quand même ! Haha.


N’empêche que… Bordel de couilles.
On est deuxièmes. En Mercenaires ! On fait deuxièmes en Mercenaires, avec des compos jamais jouées, choisies une semaine avant. C’est complètement improbable, à l’image de ma dernière partie. Putain, c’est énorme quand même.

Aldhyr : "Putain on fait deuxièmes en Mercos, l'année prochaine on vient avec 50 points chacun !"
Grognon : "Ah mais arrête de dire des conneries !"


Même que Rafaruto il nous applaudit.


On repart donc avec un blister chacun – j’ai pris un humain de moins de quinze points stigmate ordre, comme ça, à tout hasard hein – et une piste à dés pliable, et ça c’est plutôt cool. Je l’ai mise dans ma boîte de Burn Out pour l’emporter au club quand je vais jouer.


Retour sur ma liste :

Profitons aussi du debriefing pour faire un petit retour sur ma compo.  Pour rappel, je jouais Mad Dona, Brutal et Ken. La construction de la liste avait été le fruit d’une intense réflexion que je détaille étape par étape :
  1.  J’ai peint Brutal parce que la fig est trop cool.
  2.  J’ai ensuite commencé à peindre mes mercenaires pour Burn Out, dont Ken.
  3. J’ai vu que si j’ajoutais Mad Dona, ça faisait une liste jouable parce que d’une elle permet de jouer full Mercenaires, et de deux ça fait 100 points tout pile.

Du haut niveau quoi. Je termine avec trois victoires et deux défaites, c’est donc qu’on peut en tirer quelque chose.  Mais développons un peu. La première chose, c’est qu’il s’agit d’une liste à trois figs, ce qui n’est pas forcément le plus simple à manier, et tailler pour cogner parce qu’en dehors de ça ils ne savent pas faire grand-chose.

Parlons un peu des améliorations de Ken, d’ailleurs. Sur quasiment toutes les parties, je suis allé au charbon. Je lui ai donc mis la Musculature renforcée en PHY, pour un dé de combat en plus, et la boucle neurospinale pour gagner un PA. J’ai évité le Choc, très pratique mais je n’avais aucun moyen de gérer le Ralentissement, et avec seulement 9 PA je n’ai pas le luxe de pouvoir en gâcher. J’ai joué la Compliance musculaire (+5 cm de déplacement) une seule fois, mais le malus de Rap faisait que je n’avais que de la Rap 4.
J’avais donc un Brutal Vig 5 qui balançait des patates à CBT7, et un Ken qui balançait des pains à 8 dés, 9 quand j’arrivais à en engager deux, et une esquive gratuite derrière. Les deux seuls qui me sont rentrés dedans c’est Morguish avec ses Khans parce qu’il n’avait pas le choix, et Money qui l’a fait 1) en ayant éloigné Ken, 2) en claquant un Drift, 3) en piquant un PA à Brutal. Donc je pense qu’on peut dire que c’est assez dissuasif.

Les habitant d'Eden sont peu enclins à deviser poésie avec Brutal, et ça ça l'énerve !


Par contre, là où le bât blesse, c’est qu’on n’a aucune synergie. La seule interaction entre mes trois combattants, c’est que si le premier ne te finit pas, c’est le suivant qui s’en charge. C’est à peu près tout. On a quelques capacités spéciales, certes. Mad Dona permet de jouer full Mercenaires, ok, et de recruter un humain de type Ordre. Mais une fois la bande constituée, elle a zéro capacité. Ken a une esquive gratuite, peut gagner un PA et a des dés bonus au combat. C’est (très) bien, mais aucune interaction avec ses collègues. Brutal peut claquer des ralentissements, je l’ai fait une fois par partie en gros, ça ne passe pas souvent mais ça a coûté la vie à certains qui n'ont pas pu se sauver assez loin donc c’est pas trop mal. Il peut faire perdre des PA en zone aussi, mais ça me coûte un PA. Sûrement très rentable quand on est encerclés, mais perdre un PA pour en faire perdre un, quand on est en déficit ce n’est pas très profitable. Du coup, je ne l’ai pas utilisé, ou peut être une fois.

Cela dit je me suis bien amusé à la jouer cette compo. Du coup, je suis très tenté de revenir en Mercenaires l’année prochaine, mais avec un nouvelle compo.  J’ai donc commencé à peindre des mercenaires, le premier terminé étant Zetta qui fera l’objet d’un prochain article.


Petit-avant goût...


Ce qui est bien avec ce genre de week-ends, c’est qu’on ressort de là totalement boosté. Sérieux, ça donne envie de peindre, de jouer, de revoir les potes. Perso, ça contribue grandement à ma motivation.

Motivation à peindre déjà. Parce qu’on a vu ce qui va arriver, déjà, et que tu te dis que si tu veux pouvoir t’en occuper quand ça va sortir, t’as intérêt d’avancer ce qui encombre le bureau. Et puis parce que quand tu rapportes des petites statuettes à la maison, ça fait plaisir !

Que ?
Hein ?
Comment ça j’en ai pas parlé ? C’est tout moi ça, je parle de la remise des prix, je suis mes pensées vagabondes, je m’égare… et personne ne me dit rien !


Les Vladd'or :

Après le tournoi en équipes venait la remise des Vladd’or, le tournoi de barbouille de Happy Games Factory. Comme expliqué dans l’épisode deux, moi j’ai fait comme à chaque fois et j’ai posé un truc dans chacune des cinq catégories. L’année dernière ça avait plutôt bien marché, je n’avais rien gagné. Héhé.
Mais cette année, j’étais chaud. J’ai apporté mes plus beaux pitous. J’avais poussé Poppits dans l’escalier et Vargounet était attaché à un arbre dans mon jardin. C’est pas super loyal, mais c’est Eden bordel, c’est l’apocalypse. Et ma foi, ça a fonctionné puisque je rentre chez moi avec 2 statuettes d’argent, une pour Daghir et une pour ma bande de Pirates Askaris, deux statuettes d’or, une pour pour Brutal et une pour Sakhra.

Et ça, ça fait bien plaisir !

Gregauryc essaie de me piquer le Vladd'or gagné 
par la figurine de Sakhra, puisque c'est lui !


Mais ce n’est pas tout. Parce que les copains aussi ont choppé de la statuette. Pokpok qui s’est mis à peindre plus sérieusement dernièrement a pris un sacré niveau mine de rien, et repart avec deux trophées d’argent bien mérités en catégories 40 et 50 mm.

Pokpok sait récompenser les vainqueurs, et punir les vaincus.


 D’ailleurs il a ouvert une page FB pour montrer sa barbouille, allez-y c’est très chouette.

Mo, Pokpok et Minus.
Le mec qui a créé Eden, celui qui me l'a fait tester, et moi.


Mais aussi, l’ami Grognon se choppe deux Vladd’or d’or le cochon, un en bande et un en 30 mm, ainsi qu’un d’argent en 40 mm, grâce à ses très belles entrées.

Gagner un prix c'est cool, gagner avec des copains c'est mieux !
(je n'ai pas de chapeau, c'est Gierulf qui se planque derrière moi)


 Le truc rigolo avec Grognon, c'est que je ne l'ai pas vu poser ses entrées, et j'avais remarqué sa bande de la Horde que je trouvais très chouette sans savoir que c'était la sienne. Faut dire que le soclage aquatique avec des bouts de pontons déjà je me sentais concerné. Visiblement je ne suis pas le seul à l'avoir trouvée belle sa Horde.

Mishka, bim or.

Fossoyeur, bim or.

Mais surtout, sa très belle bande de profonds... ben bim or aussi hein.


Truc super cool, après le classement on pouvait aller discuter avec les juges. Je n'avais pas beaucoup de temps, mais j'ai quand même voulu aller causer avec Damag que je ne connaissais que par écrans interposés et qui est très sympa.

Damag : "Alors tu vois, le problème avec toi c'est que tu peins tout en violet..."


En tout cas on pourra dire que les Sex Mercenaires ne sont pas venus pour rien cette année !


Les Dédicaces :

En parlant des Sex Mercenaires, vous vous souvenez que Ben (clique clique) nous avait fait des dédicaces ? Il m’avait d’abord dessiné le Défenseur, le personnage qui m’a fait choisir les Askaris à mes débuts. 

Le Défenseur. J'en ai peint trois...


Puis on lui avait demandé s'il pouvait dessiner nos leaders, ce qu'il a très gentiment accepté. Il a donc représenté nos trois femmes de choc :

Mad Dona, ma Madeleine.

Fajira, la championne de Grognon.

Alisha, meneuse de revue de troupes d'Aldhyr.


Mais aussi Spartacul, le con deux tiers d’Aldhyr :

Spartacul, le libérateur.


Et ce bon Aldhyr en rentrant chez lui nous a harcelé pour qu’on scanne nos dédicaces. Parce qu'il avait une idée en tête et qu'avec, il a fait ça :



Putain, ça pète la classe !
Ben tu nous as Ré-Ga-Lés. Lâche pas le crayon, reviens l'année prochaine. Et on est pas si loin, faudra voir si on peut se croiser pour croiser le fer à l'occasion tiens.


Les projets :

Bon, vous avez bien compris que je suis revenu de là, j'étais chaud patate. Chaud comme une baraque à frites comme on dit dinch'nord !

Déjà, j'ai très envie de refaire le tournoi en équipe l'an prochain, idéalement avec la même équipe. Aldhyr, Grognon, vous avez été les partenaires parfaits. Un vrai bonheur. A voir la faction sur laquelle on partira, mais en tout cas si on vient en Mercenaires j'ai déjà une compo en tête et comme vous l'avez vu plus haut, j'ai déjà attaqué la peinture pour ne pas être pris de court à une semaine du tournoi.
D'ailleurs, je jouerai peut-être Mercenaires si je fais des tournois d'ici là.

En parlant tournois, j'ai très envie d'en organiser sur Ambérieu. Et vu comme je me suis marré à Décines (tournoi Burn Out) et aux HFD (tournoi en équipes) je pense que je proposerai des formats un peu atypiques également.

En parallèle de mes Mercenaires, j'ai aussi mes Mutants of Eden à terminer, pour venir accompagner Daghir et Sakhra.

Daghir et Sakhra attendent l'arrivée de leurs troupes pour s'imposer sur Eden.


En rentrant des HFD, la première chose que j'ai peinte, c'est le bétail, un ensemble de cinq CNJ aux règles très rigolotes qui accompagnent Krampus. S'agissant de version mutantes d'animaux existants, j'ai voulu rester sur des tons réalistes - ça me change du violet et du vert - du coup au début je ne savais pas trop où aller, mais au final je suis assez content du rendu rapporté au temps passé.



Et ces jours-ci, j'ai commencé à peindre du décor. Un tas de décors. Presque cinq mètres des murs, pour faire ce genre de table. Putain, c'est long mais ça va être bien.


Ca a de la gueule non ? 


Oui, je sais j'avais déjà imprimé et peint du corridor sci-fi, mais celui-ci me plaisait bien aussi. Et puis on n'a jamais assez de décors. Pour les curieux, tout ça vient de Thingiverse, comme d'habitude.


Aldhyr :
Si je devais faire un bilan de ces HFD, je dirais que je me suis gelé les noix mais que les crêpes étaient bonnes.
Non, blagues à part, encore un super moment de partage avec les potes, de bonnes barres de rire et
le plaisir de voir des gens avec qui on aimerait passer plus de temps. Je pense en toute objectivité
que la salle était parfaite, parce qu’assez grande, de la place pour tout le monde sans risquer de tout
casser. Pour une fois les joueurs de la finale étaient avec nous, et j’ai pas eu l’impression qu’on faisait
2 clans séparés.
Très content également de ma rencontre avec Ben. Un mec génial, bourré de talent, qui nous a
immortalisé la team.

Pour ma part, il reste encore pas mal d’écriture pour mettre tout ce compte rendu sous forme
d’histoire.
Ce qui est certain en revanche c’est qu’on remet ça l’année prochaine !


Minus :
Ah oui tiens en parlant de mettre ça sous forme d'histoire, Ben a fait un petit strip avec Zetta.



Et pour conclure, je vous laisse avec quelques photos :

Les gens.

Les copains barbus.

Steve tout feu tout flamme, et Poppits.

"Mais merde, ça aussi tu l'as peint en violet !"


Et celles-ci ont été prises par Régine Photographies, qui fait des photos superbes à chaque édition. Du coup ça fait des souvenirs, vu que nous, ben on est occupés à jouer donc merci à elle. Tout l'album ici.

Y avait plein de trucs à acheter ! 

En fait, dès qu'on a le dos tourné les juges se font des parties avec nos figs des Vladd'or ! 

On fait tous "ooooaaah" en voyant les futures sorties. 



Notre première arme secrète : le sang-froid d'Aldhyr.


Notre deuxième arme secrète : les pouvoirs de Jedi de Grognon. 

Tous les ans, un groupe de joueurs allemands fait le déplacement pour jouer tout le week-end.
Super cool. 


Mais les Allemands ne sont pas les seuls à venir de loin ! On avait aussi des Corses, dont Paul qui participait à la finale et est reparti sur son île de brutalité avec une petite statuette d'argent grâce à son Korrigan.

La Corce en forse. Ou un truc du genre ! 


Korrigan, le plus subtil des Anges de Dante.


Ca cause barbouille.

"Je te file un Vladd'or en échange d'un scénario pour Burn Out !
- Pas de problème, je dois toujours caler les bouses de vache pour Pierre."



Vivement l'année prochaine !