lundi 5 octobre 2020

Peinture : Blindés de Putrescence pour Mars : Code Aurora

 


‌Et c’est parti pour la huitième faction pour Mars : Code Aurora. Une fois peinte, j’aurai de quoi jouer toutes les factions du livre !

Est-ce que cela veut dire que je vais en rester là ? Non, évidemment. D’une part, je vais peindre d’autres figurines pour ces factions, histoire de pouvoir varier mes listes. Idéalement, j’aimerais pouvoir avoir une référence de chaque entrée du jeu, pour pouvoir tout jouer selon mes envies. Et puis, je pense que je me ferai également une force Domination plus en accord avec ma vision de cette faction. Je me suis bien marré avec mes petits martiens, et je les jouerai probablement encore, mais c’était plus un petit délire fun. Mais on verra plus tard.

 

Avant de parler peinture, je partage un lien vers un podcast (audio, comme ça vous pouvez écouter au boulot, dans le train, ou en peignant) réalisé par mon frère et un ami. On y parle du jeu, de sa création, comment on en vient à se lancer dans ce genre de projet etc.



Maintenant que vous avez écouté tout ça et que vous en savez plus sur Mars : Code Aurora, on peut passer aux pitous. Au programme aujourd’hui, Putrescence. Sûrement une de mes factions préférées du jeu, aussi bien au niveau du style de jeu que de l’historique.

 

Quand on pense Putrescence, on imagine quelque chose de pas très ragoutant, tirant plus sur le Zombie ou le Nurgle qu’autre chose. L’historique du jeu nuance cependant un peu cette vision, sans pour autant l’exclure. L’origine de Putrescence est en effet liée à une dysfonction d’un sérum de de nano-machines devant initialement améliorer les fonctions métaboliques et l’adaptabilité de leurs bénéficiaires. On est clairement dans une interface bio-machine, plus qu’une peste virale, ce qui ouvre la porte à toute une variété de symptômes et de manifestations.

Pour ma part, assez vite j’ai eu en tête le film Virus.




Dans ce film, des humains fusionnent avec des machines pour un résultat tout à fait charmant, et je trouve que ça colle assez bien avec le concept des Phénix.  




Et c’est ce que je pensais faire, pendant longtemps. Et puis j’ai eu cette autre idée.

L’Arche Neuf est la réalisation, la demeure, et le monument à la gloire de Kelen Semitros, milliardaire mégalomane et ayant perdu pied avec la réalité qui se prend pour Zeus et est persuadé de diriger le monde depuis le sommet de l’Olympe. Son comportement, sa philosophie et ses idées imprègnent forcément son entourage. Et s’ils ne se prennent peut-être pas littéralement pour des dieux, leur pouvoir, leur richesse et leur proximité avec Kelen Semitros les placent naturellement bien au-dessus des simples colons de basse extraction.

 


Vous voyez où je veux en venir ?

 Imaginons maintenant que ces individus, qui se considèrent exceptionnels en tous points, aient vent d’un moyen d’accéder à la seule chose qu’il leur manque : l’immortalité !

 Ils n’auraient alors de cesse de chercher à l’obtenir, et une fois ce but atteint, leur égo n’aurait plus de limite. On obtiendrait un groupe prêt à tout, capable de tout. Voilà l’histoire derrière cette escouade.

 


 Niveau historique, ça me permet d’avoir quelque chose qui se démarque de bandes Putrescence plus évidentes, tout en collant parfaitement avec l’univers du jeu. Visuellement, je peux aussi aller à contre-courant total. On imaginerait du brun, du vert, du sale. Les miens se prennent pour des Dieux, et iront au combat en armures d’or, comme les héros antiques. Et c’est là que j’ai fait appel à un ami.

 

On avait discuté avec Adramm de la possibilité qu’il s’occupe d’une de mes escouades. Quand je lui ai parlé de ce projet, il a été emballé. Pour moi, c’était un projet parfait pour lui car il serait tout à fait à l’aise avec les conversions, et il aime peindre le MNM donc là avec une flopée d’armures dorées il allait pouvoir se faire plaisir.

Niveau figurines, après plein de pistes, d’idées et de réflexion, j’ai repéré les Ares du jeu Fallen Frontiers édité par Scale 75. Peu de temps après, je découvrais une réduc sur la chaîne Ta Gueule On Joue, alors je passais commande. J’ai pris des têtes chez Puppetswar, et tout fait expédier chez Adramm.

 

Celui-ci a peint une fig test pendant que je faisais ma Science, et m’a envoyé ça :

  

Et moi je dis que sur tout l’escouade, ça va envoyer sévère !

Wip wip wip wip ! (non, ce n'est pas le cri d'un cochon d'inde !)  


Par contre, il fallait des blindés aussi, mais ceux-là j’avais décidé de me les garder pour moi. Parce que j’aime ça, peindre des véhicules. J’ai donc commandé deux véhicules que j’adore de chez GW : le buggy et le fourgon du culte Genestealer. 


Le buggy serait ma Manticore, et le fourgon ma Wyvern. Côté conversion, rien de sorcier, il suffisait de monter les figurines en omettant les trois-quarts des armes. Pour personnaliser un peu, j’ai mis les roues du fourgon au buggy, pour un style plus agressif et ostentatoire. Et du coup, j’ai imprimé un jeu de roues trouvées sur Thingiverse pour le fourgon (non parce que sans roues, il avait l’air con un peu !).

 



Une fois fait, il me restait à leur trouver un schéma. Et disons-le tout net : tout doré, d’une part je ne me sentais pas de le faire en MNM (je ne peins jamais en MNM ou presque) et puis visuellement ça allait pas être top. 

Du coup, il me fallait trouver autre chose de criard, qui suinte le luxe et la dépense inutile, mais pas tout en or. Alors j’ai cherché sur internet, et j’ai trouvé des voitures avec des jantes dorées. Ajoutons-y une carrosserie noire, et des lumières roses et on est pas mal. Pour pousser le vice, j’ai peint les bas de caisse comme s’ils étaient éclairés par en dessous, dans la plus pure tradition des Jackys (si tu ne sais pas ce qu’est un Jacky, il faut que tu ailles dans le Nord).

Allez, je suis sympa, voilà ce que c'est une caisse de Jacky :




Bon, mais une fois ce schéma de Kéké choisi et assumé, comment on fait concrètement ?

J'ai commencé par les carrosseries noires. Au départ je ne savais pas du tout comment les traiter. Alors j'ai cherché des idées, et mon regard s'est arrêté sur la première voiture que j'avais peinte pour Red Button's Nation
Pour la peindre, je m'étais inspiré de photos d'une vraie voiture noire délavée par le temps et les éléments. Et il se trouve que la carrosserie de cette voiture se décolorait en taches bleues.




J'ai donc ré-utilisé ce concept, qui me permettait d'avoir un noir qui ne soit pas bêtement noir, et c'était une bonne occasion de tester des trucs. En voici les étapes :
  • J'ai donc commencé par une sous-couche noire à la bombe
  • Suivie d'une couche de rouge bordeaux toujours à la bombe par en dessous, pour teinter le bas de casse d'une lueur rougeoyante
  • Puis un zénithal Wolf Grey Army painter là aussi à la bombe

A ce stade, j'avais un truc agréable et bien lisible, mais bien trop clair pour que l'oeil le voie noir. J'ai donc assombri puis éclairci tout ça au pinceau :
  • D'abord en passant partout sauf sur les zones rouges un mélange de Basilinicum Grey (contrast) et d'Abaddon Black. L'Abaddon Black est une peinture merdique, parce qu'elle ne couvre rien. Mais pour ce que je voulais faire là, ça allait suffire.
  • Puis j'ai éclairci à la mousse de blister au Wolf Grey (AP).
  • Même chose sur des zones plus restreintes au Fog Grey (AP).
  • Et pour finir, Gorgon Hide (AP) au pinceau sur les arrêtes.


Test sur la Manticore.



Application sur la Wyvern.



Je suis ensuite passé aux effets lumineux. Là c'est facile :
  • Blanc sur toutes les sources de lumière.
  • Warlock Purple (AP) autour des sources de lumière pour les OSL. On voit le Grimoire Purple (AP) sur la photo, que j'ai testé au départ mais finalement je m'en suis passé.
  • Rose Fluo sur le blanc.
Et là ça pète !




Puis venaient les métaux. J'ai commencé par les pots d'échappement :
  • Battlefield Brown (P3)
  • Fur Brown (AP)
  • Monster Brown (AP)
  • Un peu de noir dans les creux.
  • Ivoire (PA) sur les arrêtes

Et le gros morceau, les roues dorées, la seule partie qui est techniquement un peu exigeante sur ces figurines. Voici les couleurs utilisées :



Je pars d'une base blanche, puis :
  • Snakebite Leather (Contrast) partout. Honnêtement le vieux Snakebite Leather aurait marché tout aussi bien, mais y en a un qui est plus facile à acheter aujourd'hui que l'autre, donc pour la couche de base de bourrin j'ai fait mon choix.
  • Ombrage au Scorched Brown (GW).
  • Reprise au Snakebite Leather (GW, mais pas Contrast).
  • Éclaircissements au Bubonic Brown (GW).
  • Arrêtes et points de lumière à l'Ivoire (PA).

Moi qui ne suis pas habitué au MNM, je dois dire que je suis assez content de mon coup !




Il restait ensuite à reprendre les pneus en noir.
  • Je les ai ensuite éclaircis au Uniform Grey (AP).
  • Puis repassé au Basilinicum Grey (Contrast). 
  • Pour finir, j'ai passé un peu de pigments rouilles dilués à l'eau dans les pneus, et sur les plateformes où montent les tankistes.
Sur les pigments, je n'ai pas tout "essuyé" il reste des taches et des auréoles, mais je prévois de retoucher un peu ça pour uniformiser avec les socles de l'Infanterie, mais je verrai ça figs en main.


Et voilà le résultat sur l'Appui feu de classe Manticore, Blindé de Rang 1 avec Canon Laser :






Et l'Appui feu de classe  Wyvern, Blindé de Rang 2 avec Mitrailleuse :








Je rappelle que le jeu est disponible sur Lulu.com en version papier et en PDF :


samedi 19 septembre 2020

Peinture : Machine Dragon de Violence pour Mars : Code Aurora

 


Suite de ma Violence pour Mars : Code Aurora. J'avais déjà peint plus de 25 points d'Infanterie, pour avoir de quoi varier mes compos. Mais ça manquait d'un petit quelque chose. Un petit blindé, histoire de. Hein.

Et ça tombe bien parce que j'ai un véhicule Karman d'AT-43, un Buggy, qui a un look que je trouve juste excellent. Hélas je n'en ai qu'un seul, à l'occasion j'essaierai d'en trouver un ou deux de plus.


Je rappelle que ces figs sont vendues pré-peintes. A la base, il ressemble à ça :


Alors déjà, il y a trop d'armes par rapport au profil dans Mars : Code Aurora, et je trouve que l'arme à l'arrière, super massive, casse la silhouette. Du coup, alors que je venais de commencer à le peindre, j'ai fait le choix de tout désosser :


J'ai viré l'arme arrière, et remis l'artilleur dans le sens de la marche, ce qui fait de lui le pilote désormais. Et j'ai ajouté une espèce de système de communication derrière le siège.



La double arme avant a une tronche pouvant évoquer selon moi aussi bien des mitrailleuses que des lance-flammes, ce qui me laissera le choix entre la Machine-Dragon et la Machine-Lion en termes de jeu.

Comme pour le reste de cette faction, le but était d'aller vite, en gardant le schéma de base apparent mais en le complétant. Et voilà le résultat :



Dans le détail, puisque j'ai eu la question, voici toutes les étapes de peinture, si vous voulez faire pareil, ou tout du moins vous en inspirer :

1) passage de battle damage à la mousse de blister. Noir un peu partout là où je le pense utile et argent sur le noir d'origine sur les figs plus le noir que j'ai mis moi.

2) abus de Contrast GW : là c'est facile : Skeleton Horde partout (tout, je te dis, le pilote, le vert, le beige, les métaux, y a juste les armes noires ou ça sert à rien). 

3) blanc dilué sur tout ce qui doit briller, optiques, phares, boutons de commande.

4) éclaircissement du pilote au beige, plus un tout petit peu le haut du blindé pour essuyer le pinceau

5) optionnel, j'ai passé du lavis enamel marron (Ammo of Mig) sur les ailes pour mieux marquer les limites entre les zones de blindage. Et j'ai mis un petit coup sur le pilote aussi, parce que j'avais zappé des zones quand j'ai passé le skeleton horde.

6) jaune fluo dilué sur tout ce que j'ai peint en blanc

7) barbouillage de gros bourrin de pigments rouille dilués à l'eau, partout sauf sur le jaune fluo. Globalement j'ai tartiné le dessous. Sur le dessus, j'ai posé des pâtés devant la coque, devant les ailes, puis j'ai étiré vers l'arrière avec mon pinceau pour faire des traces dans le sens du déplacement.


C'est vraiment quelque chose de très accessible. Faut savoir un peu où on va - enfin là du coup vous avez juste à suivre mes étapes - mais techniquement il n'y a rien de compliqué.




Et les photos finales.





jeudi 3 septembre 2020

Peinture : Escouade de Violence pour Mars : Code Aurora

 



Je continue mon projet peinture pour Mars : Code Aurora, avec ma septième faction jouable : Violence.

J'ai cette fois encore, comme pour Science, choisi d'utiliser des figurines en stock et ai jeté mon dévolu sur des Karmans AT-43. Non parce que j'ai vu plein de trucs dans d'autres gammes qui me tentaient, mais à un moment donné faut aussi rentabiliser les stocks, et quoi de mieux qu'un jeu générique pour ça ?

Comme pour Science, je reste également fidèle à l'historique de notre jeu, et mes combattants font donc partie des Enfants de l'Aube, les représentants archétypiques de Violence.

Le logo des Enfants de l'Aube


Les Enfants de l'Aube sont des Hybrides ayant réussi à se soustraire à la domination humaine et à leur vie de servitude. Depuis, ils occupent les zones rocheuses à proximité des Arches, et pillent régulièrement les mines, les expéditions et les trains.

Les terres des Enfants de l'Aube


Je suis donc partie de figurines prépeintes, comme toute la gamme AT-43 l'était, et là encore comme pour Science j'ai conservé le schéma de base. Voici donc d'où je suis parti, j'ai sélectionné une poignée de figs permettant de mes faire plusieurs compos, il y a donc plus de 25 points en tout mais la photo de bande à la fin montre une Escouade jouable. 

Les figurines de départ. J'en ai rajouté pendant la peinture pour varier les compos.
A gauche un indice sur un prochain projet. ^^


Par contre cette fois, je voulais aller vite donc pas d'éclaircissements intensifs des arrêtes, je voulais aussi représenter le fait qu'ils vivent hors des Arches, à la merci des éléments. Leurs armures étant des scaphandres de forage, et avec les critères précédents, il me semblait qu'une voie se dessinait : le weathering intensif.

L'idée est donc d'apporter du contraste, à la fois des lumières et des ombres, avec des techniques rapides et d'obtenir un rendu sale, mais lisible.


Voici donc les différentes étapes :

1) passage de battle damage à la mousse de blister. Bleu clair sur le bleu, noir un peu partout et argent sur le noir d'origine sur les figs plus le noir que j'ai mis moi

2) abus de Contrast GW. Skeleton Horde sur le blanc le beige et le vert, violet (Volupus pink et sur certains mélangé au Skyish Purple) sur la peau, teintes diverses sur les cheveux et barbes (marrons, orange, dans des mélanges divers à même la palette, et noir sur le chef)

3) point blanc au bout des cigares

4) blanc dilué sur tout ce qui doit briller, optiques, embouts des armes etc.

5) éclaircissement de la peau au gris bleu (Fog Grey Army Painter)

6) éclaircissement des poils et des dents au beige (Ivoire PA)

7) jaune fluo dilué sur tout ce que j'ai peint en blanc

8) barbouillage de gros bourrin de pigments rouille dilués à l'eau, partout sauf sur la peau et le jaune fluo


Voilà, c'est tout. Mis à part les étapes 5 et 6, c'est que des trucs de gros bourrin. Le but était que ça aille vite, et ça allait vite. Nickel.


Ci-dessous, quelques étapes :





Et le rendu final de la bande :


J'ai également fait une petite mise en situation avec les décors Thunderchrome que j'ai imprimés et que je suis en train de finir de peindre : Violence contre Fortune !


Pour rappel, vous trouverez le livre en version pdf ou papier (couverture rigide, tout en couleurs) sur lulu.com. 

Cliquez sur l'image