samedi 19 septembre 2020

Peinture : Machine Dragon de Violence pour Mars : Code Aurora

 


Suite de ma Violence pour Mars : Code Aurora. J'avais déjà peint plus de 25 points d'Infanterie, pour avoir de quoi varier mes compos. Mais ça manquait d'un petit quelque chose. Un petit blindé, histoire de. Hein.

Et ça tombe bien parce que j'ai un véhicule Karman d'AT-43, un Buggy, qui a un look que je trouve juste excellent. Hélas je n'en ai qu'un seul, à l'occasion j'essaierai d'en trouver un ou deux de plus.


Je rappelle que ces figs sont vendues pré-peintes. A la base, il ressemble à ça :


Alors déjà, il y a trop d'armes par rapport au profil dans Mars : Code Aurora, et je trouve que l'arme à l'arrière, super massive, casse la silhouette. Du coup, alors que je venais de commencer à le peindre, j'ai fait le choix de tout désosser :


J'ai viré l'arme arrière, et remis l'artilleur dans le sens de la marche, ce qui fait de lui le pilote désormais. Et j'ai ajouté une espèce de système de communication derrière le siège.



La double arme avant a une tronche pouvant évoquer selon moi aussi bien des mitrailleuses que des lance-flammes, ce qui me laissera le choix entre la Machine-Dragon et la Machine-Lion en termes de jeu.

Comme pour le reste de cette faction, le but était d'aller vite, en gardant le schéma de base apparent mais en le complétant. Et voilà le résultat :



Dans le détail, puisque j'ai eu la question, voici toutes les étapes de peinture, si vous voulez faire pareil, ou tout du moins vous en inspirer :

1) passage de battle damage à la mousse de blister. Noir un peu partout là où je le pense utile et argent sur le noir d'origine sur les figs plus le noir que j'ai mis moi.

2) abus de Contrast GW : là c'est facile : Skeleton Horde partout (tout, je te dis, le pilote, le vert, le beige, les métaux, y a juste les armes noires ou ça sert à rien). 

3) blanc dilué sur tout ce qui doit briller, optiques, phares, boutons de commande.

4) éclaircissement du pilote au beige, plus un tout petit peu le haut du blindé pour essuyer le pinceau

5) optionnel, j'ai passé du lavis enamel marron (Ammo of Mig) sur les ailes pour mieux marquer les limites entre les zones de blindage. Et j'ai mis un petit coup sur le pilote aussi, parce que j'avais zappé des zones quand j'ai passé le skeleton horde.

6) jaune fluo dilué sur tout ce que j'ai peint en blanc

7) barbouillage de gros bourrin de pigments rouille dilués à l'eau, partout sauf sur le jaune fluo. Globalement j'ai tartiné le dessous. Sur le dessus, j'ai posé des pâtés devant la coque, devant les ailes, puis j'ai étiré vers l'arrière avec mon pinceau pour faire des traces dans le sens du déplacement.


C'est vraiment quelque chose de très accessible. Faut savoir un peu où on va - enfin là du coup vous avez juste à suivre mes étapes - mais techniquement il n'y a rien de compliqué.




Et les photos finales.





jeudi 3 septembre 2020

Peinture : Escouade de Violence pour Mars : Code Aurora

 



Je continue mon projet peinture pour Mars : Code Aurora, avec ma septième faction jouable : Violence.

J'ai cette fois encore, comme pour Science, choisi d'utiliser des figurines en stock et ai jeté mon dévolu sur des Karmans AT-43. Non parce que j'ai vu plein de trucs dans d'autres gammes qui me tentaient, mais à un moment donné faut aussi rentabiliser les stocks, et quoi de mieux qu'un jeu générique pour ça ?

Comme pour Science, je reste également fidèle à l'historique de notre jeu, et mes combattants font donc partie des Enfants de l'Aube, les représentants archétypiques de Violence.

Le logo des Enfants de l'Aube


Les Enfants de l'Aube sont des Hybrides ayant réussi à se soustraire à la domination humaine et à leur vie de servitude. Depuis, ils occupent les zones rocheuses à proximité des Arches, et pillent régulièrement les mines, les expéditions et les trains.

Les terres des Enfants de l'Aube


Je suis donc partie de figurines prépeintes, comme toute la gamme AT-43 l'était, et là encore comme pour Science j'ai conservé le schéma de base. Voici donc d'où je suis parti, j'ai sélectionné une poignée de figs permettant de mes faire plusieurs compos, il y a donc plus de 25 points en tout mais la photo de bande à la fin montre une Escouade jouable. 

Les figurines de départ. J'en ai rajouté pendant la peinture pour varier les compos.
A gauche un indice sur un prochain projet. ^^


Par contre cette fois, je voulais aller vite donc pas d'éclaircissements intensifs des arrêtes, je voulais aussi représenter le fait qu'ils vivent hors des Arches, à la merci des éléments. Leurs armures étant des scaphandres de forage, et avec les critères précédents, il me semblait qu'une voie se dessinait : le weathering intensif.

L'idée est donc d'apporter du contraste, à la fois des lumières et des ombres, avec des techniques rapides et d'obtenir un rendu sale, mais lisible.


Voici donc les différentes étapes :

1) passage de battle damage à la mousse de blister. Bleu clair sur le bleu, noir un peu partout et argent sur le noir d'origine sur les figs plus le noir que j'ai mis moi

2) abus de Contrast GW. Skeleton Horde sur le blanc le beige et le vert, violet (Volupus pink et sur certains mélangé au Skyish Purple) sur la peau, teintes diverses sur les cheveux et barbes (marrons, orange, dans des mélanges divers à même la palette, et noir sur le chef)

3) point blanc au bout des cigares

4) blanc dilué sur tout ce qui doit briller, optiques, embouts des armes etc.

5) éclaircissement de la peau au gris bleu (Fog Grey Army Painter)

6) éclaircissement des poils et des dents au beige (Ivoire PA)

7) jaune fluo dilué sur tout ce que j'ai peint en blanc

8) barbouillage de gros bourrin de pigments rouille dilués à l'eau, partout sauf sur la peau et le jaune fluo


Voilà, c'est tout. Mis à part les étapes 5 et 6, c'est que des trucs de gros bourrin. Le but était que ça aille vite, et ça allait vite. Nickel.


Ci-dessous, quelques étapes :





Et le rendu final de la bande :


J'ai également fait une petite mise en situation avec les décors Thunderchrome que j'ai imprimés et que je suis en train de finir de peindre : Violence contre Fortune !


Pour rappel, vous trouverez le livre en version pdf ou papier (couverture rigide, tout en couleurs) sur lulu.com. 

Cliquez sur l'image

mardi 11 août 2020

Peinture : Escouade de Science pour Mars : Code Aurora


Comme je l'ai déjà expliqué dans les précédents articles, j'ai entrepris de me monter et de me peindre une escouade pour chacune des huit factions du jeu Mars : Code Aurora. Et voici donc la sixième : Science.

Jusqu'ici j'ai eu plusieurs approches pour constituer mes escouades. Certaines comme ma Domination et mon Ordre sont un peu à contre-emploi, on ne s'attend pas forcément à ça en lisant la description des factions. Mais pour Science, je suis resté sur mon idée première, l'une de celles que j'avais en tête pendant la création de la faction et que je comptais me faire en figs. 

Science est une armée de clones optimisés pour le combat, suréquipés, dotés de bonnes armures, de systèmes de visée avancés et dont la puissance de feu à courte portée est clairement dissuasive. Cette description colle très bien aux Cogs d'At-43, jeu disparu édité à l'époque par Rackham.


J'ai donc réfléchi à une liste variée, polyvalente, et qui visuellement me plaisait et j'ai fini par poser sur mon bureau ces figurines.



Point intéressant : la gamme AT-43 est pré-peinte. C'est assez sommaire, mais ça a le mérite d'exister. Bon point, la faction est peinte en orange, et je voulais absolument me faire une escouade de cette couleur, parce que je trouve que visuellement sur une table ça a un sacré impact. J'ai donc choisi de partir de la base existante, j'ai "simplement" terminé les figurines en les ombrant, les éclaircissant. En dehors de ça, j'ai gardé le schéma tel quel.

Voici quelques photos prises pendant l'avancée de ma peinture.





Arrivé à ce stade, j'avais presque terminé. Il restait à passer des pigments sur les bas des figs et les socles. Assez pépère comme étape. Et ça tombait bien, il faisait 35°C, donc bon pour peindre c'est pas top.
Du coup, je m'en suis pas tenu au plan, et j'ai peint des marquages sur le blindé. Histoire de se faire du mal un peu. Vous noterez sur sa jupe le logo de Santahanna (qui ouvre cet article), la faction emblématique de Science dans notre univers.



Une fois fini, ça donnait ça.



La faction inclut des combattants avec camouflage optique, j'ai donc utilisé des Cogs translucides, que j'ai juste soclés comme les autres. Nickel, ça ça va vite à faire, et ça me permettra de varier mes compos.

Et voilà ma force à 25 points telle que prévue à l'origine.


Pour finir, je vous laisse avec ce trailer du jeu réalisé par la Fantomas [K]orporation.


vendredi 31 juillet 2020

Mars : Code Aurora - Enfin disponible !




Je ne vais pas faire un article fleuve, je pense que le titre est assez parlant. Notre jeu Mars : Code Aurora est disponible en impression à la demande et en PDF sur le site Lulu.com.

Pour ceux qui débarquent sur Mars, voici de quoi il retourne :

Mars : Code Aurora est un jeu d'escarmouche futuriste générique, par les auteurs de Red Button's Nation. 
Vous aimeriez donner une nouvelle vie aux figurines qui prennent la poussière ? Vous avez besoin d'une motivation pour peindre vos stocks ? Vous souhaitez trouver un prétexte pour acheter ces figurines qui vous font de l’œil ? 
Ne cherchez plus : avec 8 factions aux profils et styles de jeu différents, vous trouverez forcément chaussure à votre pied. Mars : Code Aurora étant un jeu générique, il est possible d'y jouer avec des figurines issues de la plupart des gammes SF. 


Mars : Code Aurora a pour cadre, comme son nom l’indique, la planète rouge et les premières heures de sa colonisation par l’Homme. 

« Lorsqu’une partie de l’humanité a fui la Terre pour se réfugier sur sa voisine, l’une des onze Arches transportant l’avenir de l’espèce s’est brisée en deux avant son atterrissage sur Mars. 
Cet événement a perturbé l’équilibre précaire entre les groupes en présence et la paix durement acquise s’en est trouvée compromise. La colonisation a débuté sur des bases politiques instables et, très rapidement, les différentes colonies se sont lancées dans une course à l’armement. 

Un phénomène a finalement mis fin à cette paix de façade : les signatures énergétiques projetées par les onze Arches durant les cinq années qu’a duré leur voyage vers Mars ont attiré l’attention de civilisations extraterrestres inconnues. Exactement un an après l’arrivée des Arches sur Mars, une première délégation d’origine extraterrestre s’est posée à proximité de l’Arche numéro Trois afin de délivrer un message à la population néo-martienne. Mais dans le chaos qui régnait où se mêlait excitation, appréhension et peur de l’inconnu, l’émissaire fut abattu sans sommation. 

Depuis, au moins trois autres vaisseaux non identifiés se sont posés sur Mars, et chaque camp tient les Arches rivales pour responsables de la situation. La guerre étant déclarée, rien ne serait plus comme avant. Et tandis que la Terre s’éteint lentement dans un brasier radioactif, la survie même de l’humanité sur sa première colonie se trouve compromise. »


Le jeu est disponible en version papier, 116 pages, couverture rigide et tout en couleurs :



Ainsi qu'en pdf, payant mais complet avec tout le contenu du livre papier :




J'espère que vous prendrez autant de plaisir à le lire et à y jouer que nous en avons eu à créer ce jeu et à en imaginer l'univers. Nous avons déjà commencé depuis quelques mois à travailler sur la suite à donner à Mars : Code Aurora, nous avons plein d'idées pour développer le jeu et son univers.

Nous vous en dirons plus très prochainement. N'hésitez pas à vous abonner à ce blog et/ou à nous rejoindre sur le groupe FB Mars : Code Aurora pour rester informés.


Pour finir, je tiens à remercier encore une fois tous ceux qui ont participé et contribué de près ou de loin à cette aventure. Merci, vous avez bien mérité votre place dans les étages supérieurs de l'Arche. E.U.R.O.P.A. saura s'en rappeler une fois la colonie établie.



vendredi 24 juillet 2020

Peinture : Escouade de Fortune pour Mars : Code Aurora



Je continue dans mon projet de me monter une bande jouable pour chaque faction de Mars : Code Aurora, et je viens de terminer la cinquième : Fortune.

Fortune est la faction des mercenaires du jeu, lors de la composition d'une escouade de Fortune on peut piocher dans les profils de toutes les autres factions. Fortune est donc parfaite pour représenter des chiens de guerre, des pirates, des contrebandiers, des gangs.

Dans mon cas, il s'agit d'une sorte de commando spécial, qui opère sous couverture, envoyé sur des missions dont personne ne veut. Je reviendrai plus tard sur l'historique de cette escouade, car il ne s'agit pas de n'importe quelle escouade.

J'ai choisi de ne monter cette escouade qu'avec des figurines et rabiots que j'avais à la maison, sans faire aucun achat. J'ai donc des figurines de plusieurs gammes, sans rapport entre elles à la base pour la plupart. Les socles sont imprimés en 3D pour la même raison. Je comptais donc sur le schéma pour uniformiser le tout.


Ma dernière escouade - des eldars noirs pour la faction Ordre - est blanche. Comme ici il s'agit d'un commando paramilitaire évoluant sous les radars, j'ai choisi de partir sur le noir comme teinte principale.
Le schéma est volontairement minimaliste : du noir, des métaux, du blanc pour les marquages, du vert fluo pour tous les effets énergétiques, et de la rouille. Mais bon, le noir comme couleur c'est un peu terne, et puis c'est chiant à peindre. Du coup, j'ai choisi de partir sur un noir-turquoise.

Je vous en livre la recette, puisqu'on me l'a demandée plusieurs fois déjà. Attention, c'est très compliqué : il y a pas moins de 3 couleurs différentes (même 4 si vous êtes des dingues) et... 3 étapes ! C'est parti :

  • Bon, on va utiliser de la Contrast GW donc on part d'une base claire, dans mon cas noir puis blanc en zénithal.
  • On regroupe les pots de peinture : Contrast Basilinicum Grey, Contrast Terradon turquoise, et sur certains j'ai aussi mis un peu de Contrast Aethermatic blue. Et du Wizards Orb Army Painter, qui est un turquoie un peu éteint, très chouette teinte d'ailleurs.
  • On mélange les peintures Contrast sur la palette, et on l'applique sur la fig, en poussant un peu dans les creux et les zones qu'on veut ombrer. On laisse sécher...
  • ... et on recommence.
  • Pour finir, on éclaircit avec le Wizards Orb. Comme d'habitude moi je l'ai fait en traçant des lignes, des points, des taches.
  • C'est tout.

Ensuite j'ai peint les marquages, les métaux, la peau, passé les zones lumineuses en blanc puis en vert fluo. Une fois fini, j'ai vernis la fig, et appliqué des pigments rouille dilués sur le bas des figurines. Ils ont chacun un numéro associé, en dehors d'un personnage qui se croit suffisamment supérieur pour ne pas s'affubler d'une étiquette.
Les marquages étaient présents dans l'idée de départ, mais en cours de route j'ai eu la flemme, je voulais avancer vite et les marquages... ben c'est long. Sauf que plusieurs m'ont suggéré d'en ajouter quand j'ai posté des peintures en cours, et Roron a même fait un petit montage pour me montrer ce que ça donnerait. Merci à vous, parce que vous aviez raison. J'ai d'ailleurs repris quelques idées de Roron telles quelles.


N°1.
On commence avec Till, surnommé Napalm. Il a une attirance immodérée pour le feu.
Il s'agit d'un Primaris GW, avec du rabiot Chevaliers Gris, un paquetage de Devastator et une tête d'Eden.








Zéro.
Vient ensuite Chien-fou, le cinglé de la bande. Il est la mort incarnée, les membres de son propre groupe n'ont jamais vu son visage. Les plus anciens prétendent qu'il est immortel.
La fig est celle de Nicolescu, du jeu Kolaps. J'en avais déjà peint une version pour Kolaps, j'ai trouvé ça très rigolo de le refaire dans une version très différente.





N°7.
Solo est un champion de la survie, cabaple de s'adapter dans n'importe quel environnement. Il ne jure que par ses flingues et ses couteaux, il déteste les armes lourdes, trop encombrantes à son goût et préfère voyager léger.
C'est une figurine de Maelstrom's Edge que j'avais reçue en cadeau à l'entrée d'un Salute, avec une tête des Gangs of Eden.







N°9.
Gatling est une jeune femme fragile et sensible. Mais lorsqu'elle revêt son scaphandre de combat, elle dévoile tout son potentiel.
Elle est basée sur un Terminator, avec un torse de Space Marine, des bras de Devastator et une tête des Gangs of Eden à nouveau.






N°5.
Oeil d'ange est la snipeuse. Sa vue extraordinairement perçante est doublée d'une main sûre, ce qui en fait une chasseuse redoutable.
Seule entorse à l'idée de départ de n'utiliser que des figs en stock, il s'agit d'une impression 3D. Mais d'une part la fig que j'avais s'est révélée inutilisable car en trop mauvais état, et d'autre part cette impression m'a été offerte pour que je la peigne en test. Merci !







N°3.
Pluie de Feu est un ancien soldat qui a vue ses amis périr jusqu'au dernier lorsque lui et son escouade ont été envoyés gérer les premiers incidents dans les mines, découvrant avec horreur les Crawlers. Il a sombré dans la dépression et l'alcool, avant d'être incorporé au commando.
C'est la toute première figurine d'un jeu en cours de développement actuellement appelé Warbound. Bounit crée de A à Z un jeu d'escarmouche post-apo, alors moi forcément j'ai accroché direct. Cette figurine, le Copp, représente pour moi parfaitement un soldat d'Empire. Donc quand il a proposé de m'en offrir un, j'ai dit oui immédiatement.
Vous pouvez suivre tout le développement de son jeu sur sa chaîne Youtube.






N°?
Futée porte bien son nom, c'est l'intello du groupe et une hackeuse de génie. Hélas, consciente de son intelligence elle est complètement imbue de sa personne, et son sentiment de supériorité et son côté prétentieux la rendent détestable aux yeux de ses co-équipiers.
Ici aussi c'est la deuxième fois que je peins cette fig, créée et vendue à l'époque par deux copains qui avaient créé la gamme Warforge proposant quelques personnages 40k compatibles. J'ai juste changé la tête... pour du Gangs of Eden. Cette boîte est une vraie mine d'or en fait !




N°8.
Foreur. Foreur est un robot de forage, reconverti en machine de guerre.
Quand j'ai fait mes Porckos pour Égalité, j'ai utilisé deux Centurions Space Marines. Il m'en restait donc un, que j'ai converti mais différemment des deux précédents. On garde des similitudes, ce qui est logique puisque les autres sont des scaphandres miniers, mais avec une silhouette différente. Foreur est plus petit, plus ramassé.
Je ne vous cache pas que c'est mon petit chouchou de la bande, j'adore sa bouille.




Et voilà la bande au grand complet, prête à relever n'importe quelle mission.