jeudi 23 novembre 2023

Octogônes 2023



Rendez-vous classique maintenant pour moi depuis que j’ai migré dans l’Ain, Octogônes est LA convention de jeu immanquable qui se déroule tous les ans le premier week-end d’octobre. 


Cette année, j’y retournais en tant que démonstrateur accompagné d’une petite équipe de passionnés : Gregauryc et Coopenotte, mes compères d’Alcyon Studio, mais aussi Esprit, le co-auteur de Mars : Code Aurora qui venait présenter son dernier jeu Hami la Saga des murmures, ainsi que Bounit et Locust à qui on a fait un peu de place afin qu’ils puissent présenter Warbound, dont j’ai déjà parlé sur ce blog.
A ce beau monde s’ajoutaient le Docteur Di, qu’on a enchaîné au stand tout le week-end pour qu’il fasse des démos chez nous au lieu de vider le bar, et Duck Bastard qui a assuré une partie des démos de Forbidden Psalm. Enfin, Aldhyr et Grognon étaient de la partie pour le week-end, en simple visiteurs, de même que SirTristFigs, mon nouveau partenaire de poussage de pitous. N’oublions pas Lucqua Mimi, ainsi que ma femme et ma fille.

 


Voilà, ça donne déjà une idée. Je n’ai pas parlé des stands, ni des copains retrouvés sur place, ni des autres exposants, ni des joueurs avec qui on échange par internet et dont j’ai fait la connaissance sur place, et pourtant c’est déjà très dense : juste en regroupant ces gens au même endroit, ça donnerait déjà un week-end de dingues.

 

 

Mais reprenons.

Alcyon, donc, venait proposer des démonstrations. Nous avions une table de Mars : Code Aurora, évidemment. Nous avions prévu d’y faire aussi des démos de Red Button Nation, mais finalement on a laissé Mad Masque et ses bolides dans la mallette parce qu'on avait déjà trop de jeux en même temps à gérer. 

Les tables installées, juste avant l'arrivée des visiteurs.


D'ailleurs, sur la table M:CA on a utilisé pour la première fois l'une des 2 nappes officielles pour le jeu, si vous voulez la même, elles est disponible (de même qu'une nappe intérieure) chez PWORK Wargames.


On avait même apporté de petites vitrines pour exposer des choses sur lesquelles on travaille.



J'avais pas de figs au concours mais j'avais nos propres vitrines, na !


Mars : Code Aurora commence à être un peu connu, du coup on a fait pas mal de démos. 


Juste à côté, une table typée plus médiévale, qui servait à la fois pour les parties de COGS, que l’on présentait déjà l’an dernier, et de Sol Braynïa, le petit nouveau. 

 

COGS est la version steampunk de Mars : Code Aurora et basée sur son moteur de jeu ARES, dont le développement est mené par Gregauryc (mais je le surveille, l’animal) tandis que Sol Braynïa que je développe en parallèle en est la déclinaison med-fan.

C’était la première fois que nous présentions Sol Braynïa au public, et plus généralement que nous y faisions jouer d’autres personnes que les testeurs. Forcément, j’avais une petite appréhension avant la convention, mais les parties se sont très bien passées. Les parties sont fluides, les nouveaux joueurs prennent vite la mécanique en main, quant aux joueurs de M:CA ils savent jouer au bout de quelques minutes une fois les différences expliquées. Le système de recrutement propre au jeu a eu de bons retours, les visiteurs soulignaient la souplesse de création des listes. 

 


Petite page pub en passant, les figs humaines que j'utilisais pour les démos de Sol Braynïa ont été peintes par Tony, qui a un service de peinture, vous pouvez aller jeter un œil à son travail.


Même si je fais partie d'Alcyon, la création du collectif est postérieure à la sortie de M:CA, et même de la réécriture de RBN. Nous travaillons actuellement à la traduction du jeu Forbidden Psalm, dont l'auteur propose actuellement une version remaniée sur KS (en anglais seulement). Octogônes était donc l'occasion pour nous de présenter le jeu.

Du coup j'ai réalisé un plateau de jeu avec l'ami SirTristfig, ainsi que des créatures du bestiaire. Gregauryc fournissait les décors, tandis qu'à 5 avec Gregauryc, Coopenotte, Doc Di et CedFox nous avons peint chacun une fig pour la bande de démo.




La bande qu'on a créée pour l'occasion, présentée ici par Cedfox :



Et on avait proposé aux gens de créer leur bande, et de venir nous la présenter, en voici quelques unes. Merci à ceux qui ont joué le jeu !





Comme expliqué plus haut, nous avons partagé notre espace avec Samy et Bounit pour qu'ils présentent leurs jeux Hami et Warbound.


Sur le stand de Warbound on pouvait voir l'artbook de Locust,
et les sculptures de Lux Thantor, Stéphane Stéphane Camosseto et
 Valentin Zak.


J'aime beaucoup la table de Bounit, c'est un plateau à cases, mais qui est joli comme une table de jeu de figs, et ça c'est cool. En plus, ça m'a donné une idée de mécanique de jeu que j'aimerais exploiter un jour !


Dans un style tout autre, celle d'Hami est cool aussi, j'adore le crâne, avec les boutons dans les yeux.


Les démos ne se sont jamais arrêtées. Le samedi, ma fille n’étant pas là j’ai passé pratiquement toute la journée sur le stand, pour présenter M:CA, COGS et Sol Braynïa. Gregauryc, présent le soir a continué pratiquement jusque minuit.

La preuve en images : 









Parmi nos visiteurs, on a eu des gens doués, comme Pierre-Yves Real, un illustrateur (allez voir ici, ça tabasse).



Un certain Jyrio, peintre en bâtiments, ou quelque chose comme ça... 



Une star de Youtube qui parle à notre star à nous Gregauryc, et toujours ce peintre obscur (il porte un T-shirt noir) !



L'illustre Duck Bastard, venu nous aider le samedi (et Doc Di et Locust en arrière plan) :



Cedfox qui nous "aide", merci Ced hein. Haha. Et un joueur revenant, il avait découvert Mars : Code Aurora l'année dernière sur le salon, il est venu pour tester Sol Braynïa. Allez, banco ! Ca fait trop plaisir.




Et puis on a vu et revu les copains :






Tous ne sont pas sur les photos, bien sûr, et parmi les têtes connues on peut citer pêle-mêle Ben Illustrateur, Tobias, Nicoleblond, Mellal, Le Chat Geek, Graphigaut, Julien Mindel, des vidéastes comme Mahar et Hiigy, Fabrice Tran, Ned, Micky, Jon, et j'en oublie sûrement, pardonnez moi !

Bref, comme vous voyez, ça a été animé.

D’ailleurs, le dimanche matin, il nous envoie un message pour dire « aujourd’hui les démos ça sera sans moi ». Ce grand gaillard à la grosse voix était complètement aphone. Super ! 


Pour ma part le dimanche, comme je suis venu en famille j’étais un peu moins scotché au stand pour passer un peu de temps avec ma fille, du coup j’ai quand même fait plusieurs démos et entre mes passages les copains prenaient le relais.

Ma fille voulait jouer aux figurines. Ok, pas de soucis !

Rapide coup d’œil, la table juste à côté de la notre est libre. C’est du Dracula’s America, avec un scénario proposé en coop et animé par le démonstrateur. J’ai le jeu à la maison mais ne l’ai jamais testé, le coop c’est parfait pour ne pas se prendre la tête. Je demande si ça lui dit de jouer les cow-boys, elle est partante. On s’installe.


Petite partie tranquille, on arrive dans une ville en construction dont le chantier a été abandonné du jour au lendemain, tous les ouvriers ont disparu. Nous cherchons à éclaircir cette affaire. Bien sûr, à peine débarqués dans le patelin, ça part en sucettes. Ma fille tabasse un loup, je fais apparaître un revenant, des loups-garous nous encerclent. Super marrant, ma fille s’éclate. Gros merci au démonstrateur qui a su adapter le jeu, c’était juste assez compliqué pour voir la méca, et assez simple pour s’amuser sans se prendre le choux. Top.


Gros point négatif : en dehors de mes jeux, c’est le seul jeu de figs que j’ai testé de tout le week-end. Snif.


Parmi les autres stand du pôle figurines, plein de choses. Des éditeurs, des clubs, des assos, il y avait toutes sortes de jeu, plein d'échelles (d'Epic à Kharnage), plein d'époques (SF, medfan, steampunk, mais aussi de l'histo). Un régal. 

Petit tours d'horizon des stands environants. Attention, je n'ai pas de photos de tout, il y avait plein d'autres choses à voir.

Ghan Factory,  qui présentaient leur nouveau jeu, Farfadet Quest. Pas pu tester (je n'ai rien testé, vous dis-je) mais cela semble un très bonne entrée dans le monde du jeu avec figurines pour les enfants.

Farfadet Quest


Farfadet Quest

Il s'agit d'un jeu d'affrontement et d'exploration, narratif, qui s'accompagne d'une application. Mais celle-ci n'est pas indispensable pour jouer, c'est simplement une aide.

Et évidemment, sur le stand ils proposaient des livres de règles et des boîtes d'accessoires pour Mars : Code Aurora, sans oublier le fameux Rhinogre de sa gamme Deimos et que vous pouvez évidemment utiliser pour M:CA.


Tout ce rouge, ça m'émeut !


Juste à côté de nous, notre voisin habituel, Jean Peinture, l'inégalable Jean Peinture, venu cette année avec du Turnip. Comme d'habitude ça déboite.




Mais qui est ce beau barbu ?


On retrouvait également, comme tous les ans, l'équipe d'Alkemy. Je n'ai pas beaucoup de photos de leur stand, il faut croire que j'étais trop occupé à leur acheter des trucs... Si vous êtes curieux j'en ai parlé plein de fois sur mon blog.



Ne vous fiez pas au logo derrière, c'est bien du Alkemy !


Juste à côté, Occicat games exposait Caeris, qui avait été proposé pour le première fois au public pendant un Octogône d'ailleurs.


Golden, posant fièrement devant ses "bébés".


La gamme grandit progressivement, je trouve qu'elle gagne en maturité et en personnalité à mesure que les nouvelles sorties arrivent.





Tout ceci était bien sûr dispo à la vente, avec notamment un livre d'univers, que je me suis évidemment acheté avant de le faire dédicacer par tout le monde.



Un nouveau golem :



Ils présentaient aussi leur nouveau jeu à paraître en 2024, Olomoc, qui s'inscrit dans l'univers du jeu de rôles NOC. On pouvait tester la mécanique (pas eu le temps) et voir la première fig de la gamme. Usant de mes relations, j'ai réussi à m'en procurer un exemplaire, que je suis en train de peindre, c'est du bonheur. C'est beau, fin, agréable à peindre. Top, merci les gars.




Leur stand proposait des démos de Caeris, d'ailleurs je suis passé par hasard devant au moment où 6 copains y étaient en train de jouer, haha.



Alkemy est toujours présent, mais n'oublions pas TGCM et ses jeux Briskars et Kharnage. Je le dis chaque fois, je le redis : leurs figs sont encore mieux en vrai. Et c'est toujours cool de discuter un peu avec Manu et Gwen.








La fig de la nouvelle aberration est vraiment fun, et la peinture est au top.






Pour la deuxième fois, on retrouvait the Threat Factory, qui proposent des fichiers 3D et scénarios pour D&D à la base, mais c'est tout à fait utilisable pour plein de jeux. L'année dernière c'était ambiance marécages, cette année direction la mer.








Il y avait aussi un gros stand Conquest, avec des grosses figs. Honnêtement, c'est une chouette gamme, mais pourquoi cette échelle ? J'avais repéré des trucs qui m'intéressaient pour du jeu générique, mais pfiou c'est gros quoi, du coup pas facilement compatible. Dommage.







Du... Frostgrave je crois.


Petit stand qui a créé la surprise, et attiré beaucoup de monde, Necropolis. Un jeu générique, sur une table minuscule de 40x40 cm, où on joue des morts vivants. Oui, il n'y a plus rien de non mort dans l'univers de ce jeu.








Oh, mais ne serait-ce pas Dim Minisocle ?


Il y avait aussi une table Gaslands, en mode micromachines sur la table du petit déj, c'est juste génial, voilà.


Tout ceci n'est évidemment pas exhaustif. Comme je le disais, on avait du Epic, de l'histo, du Malifaux, du Infinity, du Confrontation, du Frostgrave, et aussi Bloodbowl, Zombicide sur une table 3D, du Star Wars dans toutes ses déclinaisons, et plein de trucs que j'oublie. 


On avait aussi un stand de démos du jeu Armatta, créé par un auteur qui habite par chez moi. J'avais promis d'aller tester... vous imaginez bien que finalement non. Mais j'ai pu me rattraper quelques semaines plus tard. J'ai hâte que le jeu sorte pour mettre la main dessus.


L'un des points de convergence du pôle figurine est évidemment le concours de peinture Octopainting. Je n'ai pas pu poser mes figs, à cause d'une communication défaillante, mais s'pas grave. Gregauryc lui a posé ses nains de Mid-nor :


















OctoGônes, ce n’est pas que de la figurine. Il y a divers pôles, jeu de société, jeu de carte, jeu vidéo, jeu de rôle, escape game. 

Petit tour rapide de l'étage (oui, l'étage) jeu de rôles. Il y a de tous les genres, de tous les styles, il y a des dés de toutes les couleurs, des accessoires, des livres de règles, de campagnes, des suppléments à ne plus savoir où donner de la tête. Et des gens qui jouent, là, au milieu de toute cette agitation !














En bas, au même étage que les figs, on retrouve les jeux de cartes et les jeux de plateau. On a aussi un pôle jeux vidéos rétro, avec des bornes d'arcade. Et des légos !



Et des tables de jeu partout partout partout.


Quelques exemples de jeux que l'on pouvait jouer, et aussi acheter sur le salon.






Trollune vendait aussi des packs Lorcana, ma femme a craqué et acheté de quoi jouer à deux :


Je n’ai pas pu tester grand-chose, évidemment, mais j’ai quand même réussi à m’échapper un peu de notre stand pour passer un peu de temps avec ma fille, comme je le disais. On a essayé plusieurs jeux. Vous noterez qu’à la maison, je joue plutôt aux figs avec les amis, mais pour les jeux de société c’est surtout en famille du coup je ne pratique pas ou presque de gros jeux. 

On a donc testé Chipe Cocos, un jeu assez tactique où on fait sauter ses pions de case en case pour ramasser les ressources et éliminer les pions adverses. Un jeu à la méca très simple, mais je pense assez tactique.

 

En plus ma fille m'a battu !


On a aussi joué à Nautilus Island, un jeu dans lequel on explore une épave de sous-marin échouée sur une plage. C’était assez rigolo, le jeu est joli, ça tourne bien. Ah oui, précision, sur les stands de jeu de plateau, on se pointe, on choisit, et un bénévole vient nous expliquer le jeu. On peut donc jouer à tout, pas besoin de connaître par avance.

  
Fouillons ce sous-marin !


On a testé plein de Smart Games, un grand classique de la convention. Pour ceux qui ne connaîtraient pas, ce sont des jeux de réflexion jouables seul, des sortes de défis à résoudre, chaque jeu en proposant plusieurs dizaines de difficulté croissante. Il y en a énormément, avec plein de thèmes, et certains sont accessibles assez jeunes, si vous avez des enfants c’est une bonne entrée dans l’univers du jeu avec réflexion (pas comme les petits chevaux, ce jeu de l’enfer !). Et comme tous les ans, on est reparti avec certains d’entre eux. Cette année, ce sont Fox Terrier et La Forêt enchantée qui ont rejoint la maison.

 

Quand je dis qu'il y a du choix...

 
Fin de journée, on a encore un peu de temps pour tester un truc. On cherche quelque chose d’inspirant, et jouable par un enfant, et je tombe sur une table libre. Des jeux de cartes colorés, ok, on s’installe. On a atterri chez Laboludic, que je ne connaissais pas.

On commence par Tintouin, un jeu d’ambiance très simple : chacun pioche une carte avec un animal, et décide de son cri. Par exemple cui-cui pour l’oiseau. On retourne chacun son tour des cartes, et dès qu’un doublon apparaît, il faut être le premier à pousser le cri de son animal pour se débarrasser de ses cartes. Tout simple. Sauf que pendant la partie, on s’échange les animaux, du coup on se retrouve vite à pousser le mauvais cri, du coup on repioche. Ma fille a adoré, on s’est vraiment bien marré. 

 


Et sur la même table se trouvait un autre jeu, Kezao, alors on l’a testé dans la foulée. Là aussi un jeu tout simple, mais mon coup de cœur du salon. Chaque joueur a 7 cartes, avec des dessins dessus. C’est tout, pas de valeur, de numéro. Juste des dessins. On a 4 dés, et chacun son tour on en lance 2 au choix, les faces des dés montrent des couleurs (2 dés) ou des couleurs barrées (les 2 autres). Le lancé de dés indique une combinaison de couleurs ou d’absence de couleurs, il faut alors se débarrasser au plus vite de ses cartes respectant la combinaison ainsi obtenue. Evidemment, si on se trompe on reprend ses cartes… et on pioche.

C’est amusant, pas prise de tête, en jeu on en un côté « allez, on en refait une » ce qui est faisable car les parties vont très vite. C’est pas compliqué, je suis allé l’acheter directement sur le stand de Trollune après les parties.

 
En parlant d’achats…

Ahem…

Non, mais ça va, les copains ont fait pire. Oui, c’est une excuse facile. Et alors, ça sert à ça les copains non ?

Bon, ben voilà le butin familial :

 

 
Et mon butin perso :

 

Du Caeris, une fig de Graphigaut, une autre du même dans la gamme d'Ouloum,
du Rados pour Alkemy, des goodies, et un cadeau de Samy pour Hami.

 
Un bilan super positif. Je ressors de là épuisé, et un peu frustré de n’avoir pu passer autant de temps à discuter avec les uns et les autres. Mais le stand n’a pas désempli, les visiteurs avaient l’air de vraiment apprécier leurs parties. Je suis très content d’avoir pu rencontrer « nos » joueurs, que l’on côtoie pour certain sur les internets. Je suis évidemment ravi d’avoir revu des copains, d’autres acteurs du monde du jeu également. Et ce genre de salon, ça motive à fond pour avancer sur les projets. Et on a du pain sur la planche !

Un immense merci à tous ceux qui ont filé un coup de main sur le stand, les copains d’Alcyon, Doc Di, Duck Bastard, Ced le rabatteur, Esprit, Bounit et Locust, aux orgas du pôle figs Courleciel et Zieudcrab. Merci aux visiteurs et aux joueurs qui sont passés sur le stand, discuter, tester, jouer. Merci aux animateurs, les bénévoles comme les pros, de tous les autres stands, c’est grâce à nous tous et donc à vous tous que le salon peut avoir lieu, qu’on peut se pointer sur n’importe quelle table et jouer.

Et merci aux copains qui ont rendu ce week-end encore mieux qu’il pouvait l’être, avec les discussions et les débats les soirs autour de l’apéro. Vous êtes formidables, ne changez rien.

 
(oui, ça fait école des fans, mais je m’en fiche je suis chez moi, et puis venez à OctoGônes, si vous ressortez pas de là des étoiles plein les yeux je sais pas ce qu’il vous faut !)

8 commentaires:

  1. Et bien, quel article ! Merci pour toutes ces photos. Et y'avait du barbu au mètre carré... de sacrés tables (dont MCA) et un gros niveau de peinture pour certains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Ben déjà on avait Gregauryc, qui a lui tout seul est barbu pour 3D6 personnes. Et oui, les tables y a du très basique (nappe verte 3 arbres) et du très impressionnant, comme les tables de Jean Peinture par exemple.

      Supprimer
  2. Génial ce retour, je me rends compte que certaines tables sont passées carrément hors scope des photos que j'ai pu faire de mon côté, comme quoi, c'est bien de multiplier les compte-rendus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et réciproquement. Et encore, j'ai pas tout vu, loin de là, et j'ai pas de photos de tout ce que j'ai vu. ^^

      Supprimer
  3. Sacrée convention ! En fait, c'est là que je dois venir si je veux croiser ceux que je ne connais pas encore irl

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben c'est clairement "the place to be" à mon avis. A faire au moins une fois !

      Supprimer
  4. Toujours un plaisir de vous avoir les copains.
    Zieu2Krab

    RépondreSupprimer