lundi 17 août 2015

Kolaps : Le Chrisme

Il y a quelques années, au détour d'un forum, je tombais sur un sujet parlant d'un jeu en cours de développement. Kolaps Ground Zero, que ça s'appelait.



Un gros logo tape à l'oeil bien évocateur. Bon, capter mon attention c'était fait.
Je lis rapidement les lignes sur l'univers. J'adhère rapidement. Il est question ici d'un jeu apocalyptique, et non pas post-apo. Cette fois, l'histoire se passe pendant ce qui pourrait mener à la fin du monde, avec un attentat qui rase une partie de Strasbourg, et bientôt d'étranges créatures qui émergent des décombres.

Le jeu met en scène les APC, des milices de défense privées au service de multinationales, qui se sont substituées au fil des année à la police et à l'armée défaillantes, aux prises avec des forces tout droit issues des enfers.

Bref, ça me parle. Je continue à lire, je tombe sur deux illustrations de personnages emblématiques du jeu. Meesfer tout d'abord, émissaire damné qui n'a pas l'air d'être venu là pour cueillir des fraises.



Et puis Piotr Nicolescu, personnage énigmatique, sorte de bourreau masqué.


Le tout sur fond de ville en flammes d'où émergent des monstres griffus, qui sont en fait des vampires... mais oubliez tout de suite Twilight et toutes ces niaiseries, ceux là sont autrement plus flippants.



Là, je me dis que ça s'annonce plus que bien cette affaire. Et vient la bonne surprise, la cerise sur le gâteau. Les figouzes. Eh bien non seulement les 2 persos montrés ci-dessus existent dans le jeu, mais en plus les figs sont terrible.
Voilà les peintures "officielles" par Martin Grandbarbe :

Meesfer

Piotr Nicolescu

Mazette. Là je me dis qu'on tient un truc et je me promets d'y regarder plus sérieusement plus tard.


Le déclic final viendra de ma rencontre avec David, l'auteur du jeu, lors du Convention Day, puis à nouveau à la Convention des Nerviens. L'auteur, au singulier, parce qu'en effet, David fait tout. Ou presque. C'est lui qui a imaginé l'univers et qui en écrit les textes. C'est lui qui a développé le système de règles pour ce jeu. Et c'est lui aussi qui sculpte (en 3D) les figurines. Et comme ça ne doit pas suffir, c'est lui qui parcourt le monde pour faire des démos un peu partout.
David est à la fois très abordable, super sympa et absolument passionné par ce qu'il fait. Une très belle rencontre.
En voyant les figs en vrai dans la vitrine, mon coup de cœur se confirme, j'adhère à fond sur la fig de Nicolescu, qui est alors le seul représentant de la faction du Chrisme. Choisir sa faction sur une seule fig ? Même pas peur. Je craque, et je repars chez moi avec mon petit blister.

J'ai depuis acheté les 4 références disponibles pour le Chrisme, et je viens de finir de les peindre. Les figurines sont en résine. Les tirages, pour ce que j'ai vu, sont nickels, et le niveau de détails des figs est assez fou. Pour du jeu, on peut faire l'impasse sur certains, mais si on veut se lâcher sur la peinture y a de quoi se faire plaisir.

Voilà donc mes combattants du Chrisme.


A tout seigneur tout honneur, le mystérieux Piotr Nicolescu.


Vlado, le pénitent.


Père Grigore, un prêtre zombie avec un canon scié. What else ?


Et Hélion, qui progresse furtivement... avec son épée de deux mètres.


Et la petite bande, au complet :



J'ai réellement adoré monter et peindre ces figurines.

Mon Chrisme étant prêt à en découdre, je vais pouvoir tester le jeu. Je ferai probablement un article sur le gameplay, avec mes impressions.
A noter pour le moment que Kolaps existe en 2 déclinaisons, Kolaps : Hell awaits qui serait une version plus légère pour gérer des escarmouches rapides, et Kolaps : Ground Zero qui est un peu plus touffu, avec la possibilité de se créer des personnages sur mesure un peu à la façon des jeux de rôles tout en restant adapté à du jeu de figs (on peut faire des persos peureux, machos, inconscients, etc.).


Le site de Kolaps : http://www.blockhaus82.com/
Le forum de Kolaps : http://kolaps.forumactif.org/forum

7 commentaires:

  1. Tu es une mine d'or pour trouver des jeux qui me font envie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce que tu es un homme de goût, tu aimes les belles choses.

      Supprimer
  2. Ces figurines sont vraiment superbes, ta peinture leur fait honneur ! Le schéma choisi claque comme pas possible, bravo ! :)

    RépondreSupprimer