vendredi 8 janvier 2016

Tutoriel : Restaurer de vieux pots de peinture

Aujourd'hui, c'est opération "sauvetage" sur 50 Nuances de Violet.



Tel Mitch Buchannon, on va sauver de jolies f... ah, on me fait signe que non. En fait on va seulement sauver des pots de peinture !

Plaçons le contexte. On a tous des pots de peinture vieillissant. Pot pas super ergonomique, couleur rarement utilisée, négligence de la part du propriétaire, vieux stock retrouvé dans le grenier de nos parents, ce ne sont pas les raisons qui manquent. Et paf, on se retrouve avec un pot de peinture contenant au mieux une pâte visqueuse, et au pire, une croûte craquelée dure comme la pierre.

Du coup bim. Poubelle.
Non !
Surtout pas.
Mitch Buchannon est là pour sauver votre antique pot de Scaly Green !


Alors, comment qu'on fait on donc ?
Pour commencer on rassemble un peu de matériel. En premier lieu, il nous faut les fameux pots à sauver. Les volontaires pour ce test seront un pot de Scaly Green et un autre de Red Gore.


"Ah purée il a encore des pots avec des couvercles à vis, ceux qui ont une durée 
de vie estimée de moins de 6 mois tellement ce système est pourri !"


Voyons ce que ça donne une fois ouvert :

"Ouhlà, il compte vraiment peindre avec ça ?"

C'est pas glorieux. Le Scaly Green est pâteux mais encore fluide. Le Red Gore, lui, est pratiquement solidifié. Le Red Gore en est au stade critique où il est récupérable, mais tout juste. Une fois que c'est complètement sec, c'est fichu.

Il nous faut aussi le matos d'Angus :

De l'eau, des cure-dents, du médium acrylique, et tant qu'on y est, de petites billes
 en acier inoxydable et un marqueur. Avec ça, Angus il fabrique un char à voile !

Pour le médium, j'utilise du médium acrylique Lefranc & Bourgeois mat, trouvé en magasin de loisirs créatifs mais d'autres peuvent tout aussi bien faire l'affaire. Les billes viennent de chez Ammo of Mig (j'ai acheté les miennes ici), on peut les remplacer par de petits écrous inoxydables (oui hein, l'acrylique contient de l'eau) mais vu le prix des billes, j'ai joué la carte de la simplicité et de la sécurité.
L'eau, normalement vous devriez en trouver au robinet, et tant que vous serez dans la cuisine cherchez des cure-dents. Et vous trouverez bien un marqueur en route, vous êtes des bricoleurs après tout.


On commence par mettre quelques gouttes d'eau :



Puis on touille avec des cure-dents :

"Ca va jamais marcher son truc."


On ajoute ensuite une goutte de médium et... on re-touille :




Il vaut mieux procéder par étapes, progressivement, quitte à répéter ces deux étapes plusieurs fois, plutôt que d'y aller trop franchement, et de se retrouver avec trois fois trop d'eau.

Il ne faut pas hésiter à bien malaxer avec le cure-dents, plus la peinture sera fragmentée, plus elle se fluidifiera facilement. Il restera probablement des "morceaux" dans le fond, mais la majeure partie de la peinture pourra tout de même être utilisée. C'est pas mal pour un pot qui aurait pu finir à la poubelle, non ?
Normalement, si vous avez bien tout fait comme j'ai expliqué, vous devriez arriver à ce résultat :


"Eh mais c'est tout fluide !"


Et le pot de Red Gore, même s'il a encore des grumeaux agglomérés, est redevenu tout à fait utilisable :

"Non, y a un trucage, c'est un autre pot j'suis sûr!"


Le sauvetage est presque fini. Il reste juste à ajouter une petite bille d'acier inoxydable dans le pot, et le refermer. Vous secouez bien fort. Et voilà !
Dorénavant, avant et après chaque utilisation, pensez à secouer le pot, pour que la bille fasse son office. Et puis quelques gouttes d'eau et une lichette de médium de temps en temps, et votre peinture devrait tenir le coup encore un bon moment.


"Eh mais attends, il nous avait pas demandé de prendre un marqueur aussi ?"

Ah oui, le marqueur ! Eh bien je note sur mes pots ceux qui ont reçu une bille. Ca me permet de voir où j'en suis, et de récupérer la bille avant de jeter le pot quand il sera vide.

Et voilà :




Vous savez tout. Allez, courrez sauver vos pots qui n'attendent que ça.


18 commentaires:

  1. David hasselhoff aura vraiment servi pour beaucoup de chose!

    RépondreSupprimer
  2. Scaly Green <3 :D Sinon ton medium est moins cher que le mien, vais essayer de trouver celui-là la prochaine fois, ça m'encouragera plus à l'utiliser parce que je fais tout à l'eau et ça dessèche fort vite évidemment XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le scaly green est fantastique.
      Pour le médium, note que je ne m'en sers pas pour peindre. Juste pour entretenir ou restaurer mes pots de peinture.

      Supprimer
    2. Yep, sans conteste le bleu dont j'abuse le plus :p
      Ben je parlais bien de faire revivre mes pots, je testerai p-e quand même en dilution, soyons fous XD

      Supprimer
    3. C'est pas bleu malheureux ! C'est vert !

      Supprimer
  3. Sympa ce petit tuto et très utile.
    Et du Scaly Green... pu****, c'est limite de la Préhistoire...
    Enfin, autre moyen pour récupérer une peinture toute sèche/pâteuse, c'est de mettre dans le pot, avec un tout petit d'eau, quelques gouttes de diluant utilisé pour les aérographes comme celui que j'utilise de chez PA http://www.casaslotracing.com/2955-peinture-acrylique-aerographe-diluant-.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben attends, moi quand je sauve un vieux pot, je prends une vraie relique. Sinon y a pas de challenge. ^^
      C'est en effet pas la seule méthode, j'ai aussi lu des trucs avec du lave vitre ou autre.

      Supprimer
  4. tout ça pour mélanger les deux couleurs à la fin... ;)

    RépondreSupprimer
  5. Tu as réussi a garder des pots à vis. C'est déjà un sauvetage en soi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai pas qu'un en plus !
      Comme quoi ça fonctionne. :-p

      Supprimer
  6. Merci infiniment pour ce tuto très instructif !! ^^

    Je vais de ce pas aller tenter une réanimation de certains de mes pots octogonaux citadel à bouchon blanc... qui datent de la fin des 80's ^^

    Serviteur,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie !
      Fais donc, ça a été écrit pour servir.

      Supprimer
    2. Je reviens sur ce topic : je viens de passer 1h environ a redonner un petit coup de jeune à l'intégralité de mes couleurs soit 50 pots de peinture Rackham... Et le résultat est proprement bluffant !!

      Merci infiniment, je viens de réaliser une sacrée économie car j'avais d'ores et déjà déclaré certains pots comme perdus...

      Merci encore une fois pour cet excellent tuto !! ^^

      Serviteur,

      Supprimer
    3. Ah ben c'est clair que si tu as sauvé 50 pots, tu as rentabilisé mon tuto !
      Bien content que ça ait pu te servir en tout cas. Hésite pas à en faire profiter d'autres gens. Un pot s'pas cher, mais quand on en jette une douzaine qu'on aurait pu sauver, c'est dommage.

      Supprimer
    4. Ben j'essaie d'être le plus soigneux possible avec mes pots mais depuis environ 10 ans que je les ai, certains qui n'étaient pas forcément très utilisés se sont détériorés... du coup, j'en ai profité pour faire un bain de jouvence à tout le monde ^^

      J'avais saisi l'occasion d'acquérir l'intégralité de l'éventail chromatique de Rhakham pour la modique somme de 50 € destocké sur ludikbazar... et jamais investissement n'aura été mieux rentabilisé sur le long terme !! ^^

      Je pense que je consacrerai un post dédié à ton tuto dans le Temple ^^

      Merci infiniment,

      Serviteur,

      Morikun

      Supprimer