samedi 2 avril 2016

Eden : rencontre fortuite dans les marais

Hier c'était partie !
Syntaxerror est venu à la maison, et on a fait des parties d'Eden.


Cette soirée a été l'occasion pour moi d'inaugurer ma table marécageuse, que je n'avais toujours pas utilisée depuis sa réalisation. Ca a aussi été le baptême du feu pour mon Convoi.
En effet, histoire de rigoler on a décidé de faire un match miroir : nous jouions tous les deux le starter convoi, composé d'Otto, Friedrich, Angela, Jeremias et Léo.

Le starter Convoi, converti et peint à la sauce Minus.


Et puis histoire de mettre du fun et du n'importe quoi dans les parties, on a intégré des CNJ parce que les marais ça grouille de bestioles, et les caisses dans lesquelles on peut piocher des équipements qui sont normalement une mission multijoueurs (la première que j'aie créée pour Eden) mais qui s'intègrent très bien dans les parties à deux également.



Sur la première partie, aucun de nous ne mise pour le premier joueur. On lance donc un dé chacun. Je fais 6. Syntax' fait 6. Ouhla, c'est pas normal ! Heureusement on a vite rétabli l'équilibre cosmique, dès nos premiers tirs absolument calamiteux (1, 1, 1, 2, 2 pour Syntax', moi je fais un peu mieux avec 1, 1, 2, 2, 2... haha !). Rassurés, nous avons pu jouer sereinement. Nous ne causerions pas la chute de notre monde dans une faille temporelle en défiant bien malgré nous les lois de la probabilité Nerviennes.
On s'est bien amusés, comme toujours avec Syntax', et on a trouvé le jeu super équilibré ! Dingue, non ?

Je ne ferai pas le récit des parties, parce qu'on a fini tard, que je n'ai pas pris de notes, mais j'ai plein de photos pour illustrer les moments forts. Le Convoi désignera la bande du copain, les miens seront appelés les Évadés.


Le Convoi se déploie dans un coin, près d'une caisse :

Friedrich, poète à ses heures, philosophe tout en cueillant des fleurs. 


Les Évadés  ont eux aussi repéré une caisse sur une petite île :



Les deux bandes se font face.



Jeremias tire sur le lycal. Et le rate... mais vu le jet de dé, ça a bien du passer 5 ou 6 mètres au dessus de la bestiole !



Les deux Friedrich se toisent, perplexes. Ou alors c'est le lycal qui est le centre de leur attention ? Qui sait... Notez Jeremias, en arrière plan, qui fait aussi bien que son homologue Évadé.



On se tourne un peu autour. Avoir les mêmes compos est assez particulier, on attend chacun une erreur de placement, une brèche où s'engouffrer.



Les Évadés ont envoyé Leo en éclaireur, tandis qu'Angela est partie couvrir le flan gauche.



Otto envoie Leo sur mon Leo à moi, qui se fera bouffer tout cru (le mien s'est fait bouffer... c'est dur à suivre hein !). Pourtant vu leurs gueules respectives, j'avais tout misé sur ma bestiole.
Otto lui vient défoncer le lycal du centre. Syntax' n'est pas l'ami des bêtes.



Moment d'anthologie.
Friedrich engage Leo, et le noie. Comme ça, c'est fait. Mais surtout, Jeremias fouille la caisse et trouve... une tronçonneuse !
ZE équipement. LE truc que quand tu le trouves tu es tout content. Sauf que moi, je trouve ça avec Jeremias... et son 2 de CBT. Dommage, haha !



Jeremias (l'autre) a enfin compris comment fonctionnait son boomerang, et blesse Angela.

"Ouh toi si je t'attrape petit merdeux tu vas tâter de mon fouet ! "


J'ai Otto, avec un seul PA, à portée d'engagement de mon propre Otto. Je tergiverse un peu, et puis je me lance, et je l'engage. La chance sourit aux audacieux, dit-on.
Les deux ont évidemment le même profil, c'est franchement du pile ou face. Mon seul avantage étant que si la première attaque ne tue aucun des deux Otto, le mien pourra taper une seconde fois sans riposte. Sauf qu'avec Otto, en général ça se règle en une seule attaque.



On lance le dé pour voir qui aura l'honneur de tarter l'autre en premier, et c'est l'Évadé qui l'emporte. Le mutant règle son compte au grand black d'un grand coup de griffe !



Friedrich se fait attraper par un lycal. En arrière plan Angela explique à Jeremias que non, lancer son boomerang dans la poire des gens, ça ne se fait pas, même s'ils ont de drôles de têtes !



Mais le petit salopard réussit à s'échapper !



Friedrich fouille la dernière caisse, et là il trouve... un dégénéré. Bon... qui a pondu des règles pareilles ? C'est n'impor... Ah, euh...
Bref, les marais c'est vraiment mal fréquenté !



Friedrich laisse le lycal en plan et fouille la caisse. Il y trouve un fumigène, qu'il utilise sur le champ pour se mettre à l'abri d'une charge d'Otto, Angela étant elle protégée par sa règle Evasion.



Friedrich cause une blessure au dégénéré, qui le blesse en retour. Comme il est cannibale, il se soigne d'un PC. Youpi. Otto vient donc aider Friedrich et pulvérise la créature.


6 commentaires:

  1. Très belle mise en situation, la table est superbe et donne envie d'y embourber mes pneus :p

    Le match miroir à l'air drôle, ça devait être un peu bizarre ^^ En tous cas, j'avais déjà la migraine, ça ne s'arrange pas XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais match miroir ça fait tout drôle, mais c'est assez intéressant. Le truc rigolo, c'est qu'on a les mêmes profils, mais par habitude on demandait à l'autre "il a combien de Vig machin ?". ^^

      Pour ce qui est d'embourber tes pneus, ben hésite pas à me dire si tu passes dans le coin un de ces jours. Ca sera avec plaisir.

      Supprimer
    2. Haha ouais j'imagine déjà "ha ben j'suis con, c'est ça" ^^

      Toutafé, faudra qu'on s'organise ça en plus j'ai acheté qques trucs sympa en plus, reste à passer à la peindouille :p

      Supprimer
  2. Ah c'est de toi les caisses ? Je l'ai joué en multi avec Mohand et deux autres joueurs y a pas si longtemps ^^
    C'est vachement sympa ces photos de pitous bien peints !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui c'est de moi. ^^
      En fait, toutes les missions multi sorties dernièrement (depuis les caisses, en fait) sont de moi.

      Supprimer
    2. J'ai que le premier pack de missions multi (grâce à Pantoufle) mais je note ;)

      Supprimer