dimanche 5 mai 2019

Tutoriel : peindre un socle marécageux



Petit tuto tout simple pour aujourd'hui, mais que l'on m'a maintes fois demandé : "comment tu fais tes socles Minus ?"
La question en l'occurrence porte sur mes socles marécageux pour Eden.

Ce genre de socles.


Si on remonte un peu le fil du temps, je faisais auparavant - et continue de le faire pour d'autres jeux - des socles somme toute assez classiques, en collant des bouts d'ardoise pour représenter de la roche, et du gravier avant de peindre le tout dans des couleurs collant à l'ambiance voulue.

 Mon avatar pour Red Button's Nation, dans une ambiance désert de poussière.


Du Eden.


Et ici du Fury, avec de jolies petites fleurs.


Mais lors du développement de Burn Out, j'ai eu envie de me faire une table thématique qui serait adaptée au système de dalles propre à la mise en place des scénarios, parce que j'en avais marre de jouer sur des bouts de Canson imprimés. C'est comme ça que j'ai décidé de me faire une table marécageuse.

Détail de la table en question.


Et du coup, quand j'ai reçu le Starter Askari qui accompagnait Burn Out, je me suis dit que ça serait pas mal de faire des socles en accord avec cette table. Donner à mes figs pour Burn Out des socles raccords avec ma table pour Burn Out, ça me semblait pas con dans le principe. Alors je me suis lancé.


Le Starter des Pirates Askaris, qui a lancé la mode.


Cela donne des socles que j'aime beaucoup car ils sont très sobres, mais attirent l’œil malgré tout. C'est à la fois tout simple mais pas tant que ça, et un peu original sans être extravagant. Bref, j'aime bien.
L'idée est donc de peindre un effet d'eau verdâsse avec un rendu graphique plus que réaliste, et en n'utilisant que des produits classiques donc sans résines, eaux artificielles ou autres. Cela peut être adapté pour d'autres couleurs évidemment. Et je vais vous montrer ici comment je procède sur un socle complet mais il est évidemment possible de ne l'appliquer que partiellement, par exemple avec un ponton, un rivage ou un rocher. Voir photo du starter Askari ci-dessus.


La Fusetsu avec socle marécageux, sur la table marécageuse.

Bon, comment qu'on fait alors ?

La première étape, la moins rigolote, consiste à boucher la fente du socle. Selon que j'ai utilisé la fente pour coller la figurine au socle ou pas, la méthode peut varier un peu, mais globalement l'idée c'est de boucher le max avec par exemple des allumettes ou des cure-dents, puis je lisse au mieux avec de la Green-stuff liquide. Mais peu importe, bouchez ça comme vous pouvez.

Pour la démonstration, je prends un socle de 50mm qui est complet, sans fente.


Sur certains socles, pas tous, je colle de petites billes afin de simuler des bulles visqueuses qui remontent vers la surface. Pour en trouver, rien de plus simple, il suffit d'ouvrir un filtre de carafe filtrante pour récupérer des milliers de ces petites billes.
Ici, en l'occurrence je n'ai rien ajouté puisque je ne sais pas quelle figurine viendra occuper ce socle, du coup je joue la simplicité.

Il vaut mieux partir d'une base claire, c'est plus simple. Pour l'exemple, j'ai sous-couché en gris au pinceau mais sur mes figs de jeu c'est généralement la sous-couche zénithale tout simplement. Puis, j'ai passé une couche d'Ivoire PA diluée. Je n'ai pas cherché à faire un aplat propre, aucun intérêt. Et même, les irrégularités vont donner de la vie et de la profondeur à la couleur. C'est précisément ce qu'on cherche.

Il est beau mon socle.


D'ailleurs premier point important : pour toutes les étapes à venir, j'utilise de la peinture diluée que je pousse, que je tapote pour faire plein de taches plus ou moins aléatoires. C'est la superposition de ces taches en transparence qui va créer la profondeur.

Ensuite, la couche de base. Je pars d'un vieux vert GW, le Camo Green. C'est un vert très lumineux tirant un peu vers le jaune.

Deuxième point important : la recette exacte importe peu, je peins ces socles un peu avec ce qui me tombe sous la main, surtout pour les ombres qu'on verra plus loin. Après tout l'eau vaseuse n'est pas uniforme et de toutes façons pour ma table j'ai utilisé de gros tubes d'acrylique. Eh, vous ne pensiez quand même pas que je peignais mes décors avec les pots de 12 ml quand même ?

Plortch, couche de base posée.


Ici, j'avais un poil trop dilué, j'ai donc fait un second passage. Une fois sec j'obtiens ça.

La base est sèche. On voit clairement que je n'ai pas visé un rendu uniforme.


On va maintenant ajouter de la profondeur à notre socle plat. L'idée est simplement de venir éclaircir et ombrer la base. L'idée c'est que je fais les zones les moins profondes en clair, tandis que les zones profondes sont assombries. Quand j'ai un rivage/quai, j'éclaircis donc à son voisinage, et ombre en m'éloignant. Si le socle est plein comme ici, je pars du principe que le personnage est pas complètement con et s'est foutu là où il a pieds donc j'éclaircis le centre du socle. On pourrait arguer que c'est aussi là qu'on devrait avoir l'ombre du combattant, ou que ses pieds remuent la vase. Certes. Mais on s'en fiche, on cherche un rendu graphique.

Je choisis une teinte foncée donc, pour venir foncer le pourtour du socle, en poussant la peinture pour avoir un début de transition. J'utilise généralement un brun foncé, ici le Battlefield Brown P3, mais parfois je mets du lavis violet Purple Tone AP, ou brun Strong Tone AP, d'autres bruns ou du turquoise.

On ombre, toujours en créant des taches aléatoires.


Et j'éclaircis le centre, avec mon Ivoire PA. Même pas besoin d'attendre que l'étape précédente soit sèche puisque les teintes ne se touchent pas.

Hop, on illumine le centre. Comme je disais, le bord est même pas sec.


On commence à voir où on va. Reste à affiner le tout. Mais ça ne reste pas très compliqué ni très long. Tout d'abord, je viens lier ma base et mon ombrage avec un vert foncé, ici le Catachan Green GW, que je passe sur l'extérieur du socle.

Le Catachan green déborde sur le Camo green, sans toutefois aller jusqu'au centre.


Une fois sec :

On commence à avoir un bel effet de profondeur là.


Il ne reste qu'à lier toutes les couleurs en passant la teinte de base diluée sur tout le socle, j'évite juste le bord extrême pour éviter que la peinture ne s'accumule dans la rigole créée par le rebord.

Mouillé.


Sec.


On a presque fini, puis qu'il ne reste qu'à remettre un peu d'ivoire très localisé au centre, plus quelques points de ci de là.

C'est de toute beauté !


Et reprendre la bordure en noir. Alors attention, on fait ça proprement les gens. Le nombre de jolies figs que je vois passer sur le net qui sont super bien peintes, et t'as le bord du socle qui est dégueulasse, c'est effarant. Appliquez vous, on dilue un peu et on passe une jolie couche uniforme tranquillou.


La peinture est finie. Cinq couleurs, en comptant le noir du tour, on a vu pire. On passe à la finition : l'effet brillant, propre à l'eau (même l'eau sale... mais quel humour !). Point de produits ésotériques, trop techniques, ou introuvable, j'utilise simplement du vernis brillant. Vous pouvez utiliser celui que vous voulez, plus le vernis sera brillant plus l'effet sera convaincant.
J'utilise personnellement le vernis Ultra-brillant de Liquitex, j'ai trouvé cette référence chez ce blogueur qui réalise de superbes dioramas majoritairement aquatiques. Sérieusement allez voir ce qu'il fait, c'est énorme.


Bon, c'est tout simple à appliquer, je ne vous fais pas de dessin.

  • Bon point, ce vernis rend très bien. 
  • Mauvais point, pour un beau brillant il faut passer 3 couches... avec 3 heures de séchage entre.
Clairement, c'est le plus long, déjà que pour la peinture le temps de séchage est largement supérieur à celui mis pour poser les couleurs, alors le séchage sera l'étape principale de ces socles.
Si on dépasse sur la bordure, il suffit de repasser un coup de vernis mat et c'est corrigé.

Une fois les vernis passés, on a terminé et ça donne ça :



Et sous un angle normal :




Et voilà. En espérant que Rafaruto me foute la paix ça puisse vous servir. Si vous faites des socles - ou des décors par exemple - grâce à ce tuto, montrez moi le résultat !

9 commentaires:

  1. Simple, rapide et précis.
    Bref, un vrai bon tuto.
    Merci Minus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ajax. Ca fait un moment qu'on me le réclame celui-là. ^^

      Supprimer
  2. Je faisais partie des intéressés, maintenant je sais.
    Reste à essayer ça. Mais quand.... ?

    RépondreSupprimer
  3. J'avais toujours été curieux de savoir comment tu faisais...

    Pour le vernis brillant, j'ai un Lefranc&Bourgeois qui sèche plus vite (5-6 minutes ?) nonobstant les 3 couches syndicales ^^

    Merci infiniment pour le partage !! ^^

    Serviteur,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant tu sais !
      J'ai un autre vernis brillant qui sèche plus vite, un pébéo je crois. Mais celui-ci claque plus alors comme je l'ai autant l'utiliser.

      Supprimer
  4. Merci pour le tuto. On a l'impression que le socle est illuminé en son milieu. C'est bluffant !

    RépondreSupprimer
  5. Super tuto ! Je le note dans un coin pour m'en servir un jour. J'ai des Nurgleux en stock qui aimeraient bien jouer dans la gadoue.

    RépondreSupprimer